Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

[Dossier « enseignement »] Un BTSA action commerciale à La Bretonnière

par Laurence Dupuis, mis à jour à 11:05
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
[Dossier « enseignement »] Un BTSA action commerciale à La Bretonnière

Une formation BTSA action commerciale ouvre au lycée de La Bretonnière à Chailly-en-Brie (Seine-et-Marne).

Une nouvelle filière de BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) avec comme support les productions alimentaires et boissons est proposée en cette rentrée 2017 par le lycée agricole de La Bretonnière à Chailly-en-Brie.

La partie boisson exclut les alcools (exceptés le cidre et la bière).

La promotion est réduite (douze élèves) afin de faciliter la mise en situation des élèves.

L’établissement dispose déjà d’un support pédagogique avec sa boutique Breto-saveurs. Celle-ci va évoluer, avec l’appui du conseil régional d’Ile-de-France, pour associer espaces de vente et pédagogiques, s’agrandir et offrir une gamme de produits plus importante.

Le fait d’avoir développé cette compétence commerciale a favorisé le choix de cette option pour ce nouveau BTSA.

De plus, comme l’explique le directeur de l’établissement de La Bretonnière, Didier Jahan, « le contexte nous a amené à opter pour cette formation. Nous sommes situés dans un territoire entre villes et la campagne. De nouvelles filières s’y développent, dont de nouvelles offres de l’agro-alimentaire avec des cicuits de plus en plus courts et de plus en plus de proximité. L’établissement essaie de s’adapater aux besoins et « les filières courtes sont en voie de structuration, d’où des besoins en appui technique et commercial ».

L’un des axes de ce nouveau BTSA est la valorisation des produits locaux, une formation qui n’existe ni en Ile-de-France, ni dans les départements limitrophes alors que le bassin de consommateurs est très important.

Ce BTSA assez généraliste, même si 50 % des cours sont des matières professionnelles auxquelles s’ajoutent des stages, est ouvert à différents profils avec une préférence pour les bac pro Conduite et gestion d'une exploitation agricole (CGEA) et services, les bac pro technologiques Sciences et technologies de l'agronomie et du vivant (STAV) et des formations éducation nationale telles que le bac Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) mercatique.

Ce diplôme ouvre vers des emplois des secteurs de l’industrie agro-alimentaire et de la distribution (vente aux consommateurs).

Les entreprises recherchent des technico-commerciaux qui connaissent les techniques de vente mais aussi le produit, une notion importante dans les filières alimentaires. Or, ce BTSA combine les deux.

L'un des modules importants porte sur la filière. Il associe cours, visites et interventions de professionnels.

« Notre but : coller aux nouvelles dynamiques du territoire, aux nouvelles attentes des consommateurs », rappelle Didier Jahan avant de préciser que des poursuites d’études en licence pro ou master pro existent.

Photo : Le directeur de l'établissemnt de La Bretonnière (Seine-et-Marne) présente le second BTSA de l'établissement (archives).

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages