[Salon de l'agriculture] L'Île-de-France prête pour l'opération séduction

par Laure Sauvage, mis à jour à 19:39
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
[Salon de l'agriculture] L'Île-de-France prête pour l'opération séduction

L'Île-de-France sera présente dans le pavillon Produits et saveurs de France au Salon de l'Agriculture. Au programme de nombreuses animations, démonstrations et dégustations avec des professionnels des métiers de bouche, des viticulteurs et maîtres restaurateurs, les fédérations des bouchers, crémiers-fromagers et boulangers ainsi que des éleveurs.

Le 22 février, le Salon international de l’agriculture ouvrira ses portes au public et ce pour neuf jours, jusqu’au 1er mars. Un événement unique, attendu, qui a vu, l’an passé, plus de 600  000 visiteurs.

L’Île-de-France sera bien entendu au rendez-vous avec un double objectif  :

- faire connaître une part importante de son identité (47  % de son territoire est agricole dont 64  % de terres céréalières).
- faire connaître la qualité et la diversité des productions de son terroir (l’Île-de-France est la première région alimentaire de France, elle compte aussi six IGP et neuf AOC), les pratiques innovantes et responsables de ses agriculteurs et producteurs, pour produire mieux (l’Île-de-France est devenue la première région en termes de conversion bio depuis deux ans) et leur rôle majeur dans la transition écologique, énergétique et alimentaire en cours (10 milliards vont être mobilisés par la Région d’ici 2024).

Le pavillon Île-de-France s’annonce comme un créateur de lien, une passerelle entre le monde urbain et le monde rural avec la volonté de rapprocher encore un peu plus les Franciliens de ceux qui, chaque jour, près de chez eux, cultivent, élèvent, transforment pour leur proposer une alimentation locale, qui porte haut les saveurs d’une grande terre agricole et gastronomique.

Depuis ses terres céréalières, avec des artisans boulangers du Grand Paris qui réaliseront de savoureuses baguettes 100  % issues de la filière blé-farine-pain régionale, jusqu’à ses productions maraîchères, ses fermes d’élevage ou ses cultures plus méconnues, comme le quinoa, le pavillon Île-de-France donnera le goût de son terroir et l’envie d’en être les premiers ambassadeurs.

Pour cela, le pavillon Île-de-France recréera l’ambiance d’un véritable marché de pays, où la convivialité sera de mise avec la présence de 38 exposants. Les visiteurs pourront ainsi échanger avec des femmes et des hommes passionnés par leur métier, leur acheter directement leurs produits, découvrir leurs secrets de fabrication…Du champ à l’assiette il n’y aura donc qu’un pas, ou qu’une bouchée.

Au menu, chaque jour  :
- Des professionnels des métiers de bouche donneront aux visiteurs le goût de l’Île-de-France, en leur faisant déguster leurs belles recettes, hautes en saveurs et en savoir-faire.
- Des viticulteurs et des maîtres-restaurateurs se joindront aussi à l’événement pour dévoiler de délicieuses associations mets/vins, 100  % franciliennes.
- Les fédérations des bouchers, crémiers-fromagers et boulangers, accompagnées de jeunes apprentis, viendront partager les valeurs et la richesse de leurs métiers.
- Des éleveurs témoigneront de leurs engagements en termes de qualité, de protection des ressources naturelles, de traçabilité, d’approvisionnement sain et local pour nourrir leurs animaux…

Tout ceci à l’aube d’un plan régional de l’alimentation, qui sera présenté prochainement par le Conseil régional, avec pour ambition de reconquérir l’assiette des Franciliens et de proposer à l’ensemble des restaurants scolaires des lycées un approvisionnement 100  % local dont 50  % bio d’ici 2024. Le pavillon Île-de-France et l’espace Île-de-France Terre de saveurs feront donc la démonstration des savoir-faire éco-responsables et des belles productions qui germent partout sur ce territoire.

En invitant ainsi à la découverte de ses pratiques, de ses goûts et de ses saveurs, l’Île-de-France entend bien construire une relation de confiance durable entre ses habitants et ses agriculteurs, ses producteurs ou encore ses artisans. De par cet échange gagnant-gagnant, la région souhaite réaffirmer une composante incontournable de son identité et proposer aux 12 millions de Franciliens une alimentation de qualité, locale, accessible, de saison, éco-responsable, qui fera leur fierté et dont ils seront les premiers consommateurs.

C’est la richesse des terres d’Île-de-France et la diversité de leurs productions qui ont façonné les territoires. Et l’avenir des Franciliens, ainsi que la qualité de leur cadre de vie, de leur santé et de leur alimentation, ne peuvent aujourd’hui s’écrire sans ce circuit de proximité, qui les lie aux agriculteurs franciliens.

Du samedi 22 février au dimanche 1er mars de 9 heures à 19 heures. Paris Expo - Porte de Versailles, pavillon Île-de-France, hall 3, allée G, stand 16.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages