[Salon de l'agriculture] Les yaourts de la ferme de la Psauve au Salon : une première

par Laure Sauvage, mis à jour à 17:52
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
[Salon de l'agriculture] Les yaourts de la ferme de la Psauve au Salon : une première

La ferme de la Psauve profitera de l’espace commercial mis à disposition par le conseil départemental de Seine-et-Marne au Salon de l’agriculture pour proposer ses yaourts nature le 27 février.

Nouveauté 2020 au Salon international de l’agriculture  : outre l’espace mettant en avant chaque jour un territoire et un produit phare qui lui est rattaché, le conseil départemental de Seine-et-Marne a décidé d’investir dans un espace commercial qui permettra aux producteurs qui le souhaitent de proposer durant un, deux voire trois jours leurs produits à la vente et communiquer sur ceux-ci.

Ainsi, le jeudi 27 février, la ferme de la Psauve à Nangis proposera aux visiteurs ses yaourts nature.

« En cette période d’agribashing permanent, il faut montrer ce qu’on sait faire et que l’agriculture de qualité c’est du bio et aussi du conventionnel, souligne Olivier Delbaere, le chef de culture de cette exploitation qui compte également cinq autres salariés. Nous livrons des produits ultra-frais. En 24 heures on passe du lait dans le tank au produit fini livré avec une date limite de consommation de 28 jours. »

La ferme de la Psauve, propriété de l’entreprise Lesaffre, s’est lancée dans la production de yaourts en 1991. «  En période de quotas, il fallait trouver un créneau pour produire plus de lait et ramener de la valeur ajoutée supplémentaire, explique Olivier Delbaere. On a opté pour les yaourts nature, un produit peu développé sur le secteur. Je trouve qu’avec un yaourt aromatisé on perd du cachet et les rayons des GMS en regorgent. Notre objectif dès le départ était de produire un yaourt de qualité supérieure  ».

Près de trois décennies plus tard, ce produit est toujours la spécialité de cette ferme laitière qui compte 80 vaches de race prim'holstein.

Dès le début, la ferme de la Psauve a décroché une médaille lors du concours organisé par les fermes laitières d’Île-de-France durant la foire de Coulommiers. 

Au fil des ans, la production s’est accrue. De quelques centaines de litres pour chacune des deux fabrications hebdomadaires, 400 à 500 litres lors de chacune des cinq fabrications hebdomadaires sont aujourd’hui traités. Plus de 100  000 litres de lait (un litre de lait permet la fabrication de huit yaourts) sont transformés en yaourt chaque année.

Si la marge à l’unité est faible, c’est le volume qui fait la marge. «  Tout se travaille au centime  ». Une fois pasteurisé, un ferment est ajouté au lait. Dernière étape  : le conditionnement qui doit se faire en deux heures pour des raisons technologiques.

Outre la vente directe à la ferme – le samedi de 9 heures à midi, les yaourts sont commercialisés dans les cueillettes et boutiques à la ferme, chez des fromagers jusqu’au plateau de Langres, des grossistes à Rungis, dans des restaurants, des cantines, un créneau en circuit court, qu’Olivier Delbaere aimerait voir se développer notamment grâce au projet de plate-forme d'approvisionnement des cantines du conseil départemental.

Quant au reste du lait, il est vendu à la laiterie Préforêt, un industriel local.

Laurence Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages