« Tenir ses engagements », maîtres-mots de la Région

par Doriane Mantez, mis à jour à 11:45
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
« Tenir ses engagements », maîtres-mots de la Région

François Bonneau et les élus de la majorité régionale se sont réunis pour faire un point à mi-mandat, le 10 septembre à Vineuil. L’occasion de faire le bilan de la politique engagée et surtout de clamer que les engagements sont tenus.

Il y a maintenant deux ans et demi que François Bonneau a été réélu à la présidence de la Région Centre-Val de Loire grâce au rassemblement de la gauche et des écologistes. 

À mi-mandat, ce dernier, Jean-Patrick Gille, président du groupe Socialistes, radicaux et démocrates (SRD), et Charles Fournier, président du groupe écologiste, ont pris le temps de la réflexion, le 10 septembre à Vineuil. « Il est vrai que l’on est une majorité assez originale, composée de deux groupes qui ont fusionné pour créer un seul et même programme », se plaît à dire François Bonneau.

« Nous travaillons à une transformation progressive de la Région. Toujours inlassablement aller à la recherche des gens et des territoires. Je suis persuadé que nous avons une originalité par rapport aux grandes Régions : nous ne voulons pas laisser se creuser l’écart de la ruralité ! », développe-t-il.

Pour Jean-Patrick Gille, cette « première mi-temps » est surtout l’occasion de montrer que la majorité suit son plan de marche et tient ses engagements : « On fait ce qu'on a dit. Ça ne passionne pas toujours, mais c’est bien de le dire ».

L’enjeu pour la majorité régionale reste maintenant de préparer au mieux la deuxième mi-temps : « Apporter une vision pour le territoire ». Le fameux Sraddet (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires), imposé par la loi NOTRe, semble être l’outil ultime.

Il précise la stratégie régionale et détermine les objectifs et règles fixées par la Région dans plusieurs domaines de l’aménagement du territoire.

« L’élaboration de ce schéma nous permet de fixer les nouvelles règles du jeu. C’est l’opportunité de les mettre en œuvre, de les faire vivre », détaille Charles Fournier, avant d’annoncer : « C’est un nouveau cadre réglementaire qui peut nous permettre d’agir sur le foncier. Notamment en Sologne où les terres agricoles disparaissent au profit de propriétés de chasse ».

L’attention encore portée sur la Sologne, l’assemblée s’est montrée mobilisée, aux côtés de Nicolas Vanier, contre l’engrillagement. « La Sologne ça a du sens, il nous faut la protéger, soutenir l’agriculture ». François Bonneau a complété le sujet de l’agriculture en rappelant le soutien de la Région face aux aléas climatiques, avec notamment le choix de protéger les vignes du gel. « On contractualise avec les filières de manière à mobiliser les moyens financiers sur les priorités ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages