Adèle Champdavoine, élue e-productrice préférée

par Laure Sauvage, mis à jour à 13:39
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Adèle Champdavoine, élue e-productrice préférée

Adèle Champdavoine, éleveuse de volailles fermières et maraîchère, a été élue « e-producteur préféré » de la région Centre-Val de Loire.

Pour la troisième année consécutive, le concours «  e-producteur préféré de votre région  », organisé par Pourdebon.com vient de dévoiler les lauréats régionaux élus parmi les 237 candidatures reçues.

«  Le concours a pour but de valoriser les producteurs de toutes les régions françaises et de faciliter la distribution de leurs produits au niveau régional et national  », explique le directeur général.

À l’issue de l’étape ultime de la dégustation à l’aveugle, c’est Adèle Champdavoine, gérante de la ferme du Couëtron à Arville, qui a remporté le concours pour la région Centre-Val de Loire.

Installée depuis huit ans sur la ferme familiale à Arville, Adèle produit des volailles fermières et des légumes de saison en vente directe.

Après avoir travaillé quelques années à Paris, la jeune femme a décidé en 2011 de changer de vie en devenant agricultrice dans le Perche. «  À 30 ans j’ai tout arrêté pour revenir, avec mari et enfants, dans la campagne vivre plus simplement et plus sainement  ».

Aujourd’hui, elle produit fruits, légumes, œufs et volailles qu’elle distribue directement à des chefs étoilés de Loir-et-Cher, de Paris, ainsi qu’à des particuliers, sur des réseaux de circuits courts depuis 2012.

Adèle a mis beaucoup d’énergie pour réintroduire la volaille de Contres et développer la vente directe. «  Ma grand-mère faisait de la vente directe sur les marchés il y a quatre-vingts ans. À croire que j’ai ça dans le sang  !  ».

Optimiste et passionnée, Adèle a de nombreux projets dans la tête et notamment la conversion bio de son exploitation (en cours depuis un an) pour proposer des produits encore plus en accord avec son idée de la culture et de l’élevage. «  J’ai envie de continuer à m’épanouir dans mon métier, lance l’agricultrice. Il y a encore beaucoup d’idées pour rentabiliser  : moderniser les choses, mécaniser, car pour le moment tout est manuel  ».

Comme chacun des lauréats, Adèle s’est vu offrir par Pourdebon.com des outils de communication digitale pour valoriser ses savoir-faire, une boutique e-commerce et la solution logistique clé en main pour rendre ses produits du terroir accessibles dans toute la France en quelques clics  !

«  Lui sera aussi consacrée une campagne de communication digitale d’une valeur de 5 000 euros incluant un shooting photo, une mise en avant de ses produits sur différents médias (750gr, Facebook, Google…) et auprès des partenaires Pourdebon.com via des jeux-concours, des recettes…  », précise le directeur général.

Doriane Mantez

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages