Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Afdi Ile-de-France : une dimension plus humanitaire

par Laurence Dupuis, mis à jour à 14:10
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Afdi Ile-de-France : une dimension plus humanitaire

L’établissement La Bretonnière, à Chailly-en-Brie (Seine-et-Marne), a accueilli l’assemblée générale de l’Afdi Ile-de-France le 14 juin.

Malgré un contexte difficile, l’ensemble des programmes d'Agriculteurs français et développement international (Afdi) Ile-de-France au Sénégal se poursuit, avec notamment une dimension plus humanitaire avec le dossier de Santiaba-Mandjak, à la frontière avec la Guinée-Bissau. Ce dossier concerne un projet de cinq puits et d’équipements permettant la réinstallation et la vie de populations dans les villages plus ou moins abandonnés pendant les troubles et qui se trouvent particulièrement isolés.

Telles sont les perspectives qui se dégagent du rapport d’activité de l’Afdi Ile-de-France présenté le mercredi 14 juin lors de l’assemblée générale de l’association.

Cette dernière, présidée par Philippe Morchoisne, s’est déroulée au sein de l’établissement agricole de La Bretonnière à Chailly-en-Brie.

L’ensemble des activités de l’Afdi Ile-de-France, au cours des douze derniers mois, a été retracé sachant que selon ce rapport « l’ensemble de ces activités s’inscrit dans les orientations de développement international et de solidarité définies par l’Afdi IIe-de-France depuis de longues années.

Elles se décomposent selon quatre axes : l’organisation professionnelle des partenaires, la conduite de réalisations concrètes définies en assemblée générale (créations de puits, formation professionnelle, amélioration de la santé animale, alimentation animale, maraîchage…), l’appui aux associations de Sénégalais ou d’Afrique de l’ouest, les missions auprès de partenaires deux fois par an pour le suivi des projets, des orientations et des formations.

Concernant plus précisément la santé animale, une pharmacie vétérinaire est à l’étude pour mener des actions préventives et pour que les éleveurs puissent disposer de médicaments de première nécessité à proximité. Cette étude est financée par l’association en partenariat avec un vétérinaire privé qui dispose d’un local et l’assentiment de l’inspecteur départemental dans le respect de la législation.

Autre exemple : l’alimentation animale pour laquelle il reste beaucoup à faire.

Les animaux divaguent encore en dehors des périodes de culture du riz et de l’arachide. Mais au fil du temps, les fanes d’arachides sont récoltées et mieux conservées et des essais de cultures de niébé (légumineuse) fourrager ont donné de bons résultats. Les quotas d’aliments du bétail semblent suffisants pour la région.

Ces activités sont suivies par le comité directeur de l’Afdi Ile-de-France.

La dernière mission de l’Afdi Ile-de-France au Sénégal s’est déroulée du 8 au 18 mai avec diverses problématiques rencontrées dans une situation de post-conflit : psychologiques, sociales et culturelles, techniques, économiques et climatiques avec une connaissance des hommes et du territoire concerné.

Les témoignages de Salamata Drame et Laure-Line Rogerieux, respectivement sur le projet de ferme coopérative avec les handicapés suite à la poliomyélite et l’agriculture dans le monde, ont clos cette assemblée.

L'exemple de Diakène Le jardin de Diakène, qui dispose d’un équipement en solaire pour le pompage de l’eau, donne satisfaction et le jardin procure aux femmes de bons revenus, car elles maîtrisent bien les productions et la commercialisation malgré la baisse de la fréquentation touristique. L’Afdi Ile-de-France n’intervient plus que pour le renouvellement des semences potagères.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Festival de la Terre 2017

  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages