Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Amélie et Caroline, l'horticulture au bout du bac

par Marine Guillaume, mis à jour à 16:35
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Amélie et Caroline, l'horticulture au bout du bac

Au lycée Saint-Nicolas d'Igny (Essonne), Caroline et Amélie sont en apprentissage en deuxième année de bac pro horticulture.

9h. Chacune rêve d'une carrière bien différente. Ce mardi de janvier, Amélie et Caroline entrent en classe au lycée Saint-Nicolas à Igny (Essonne) avec les sept autres élèves qui composent la deuxième année de bac pro horticulture.

Ce matin, elles vont rédiger leur « étude de cas », un dossier à rendre dans quelques jours qui sera suivi d'une épreuve orale. Dans cet exercice, elles sont épaulées par leur professeure de production horticole, Aude Coustans. 

À 20 et 25 ans, Amélie et Caroline croient dur comme fer à l'avenir de l'horticulture, à ce qu'elles sont venues apprendre ici et à ce qu'elles feront avec.

Caroline a un parcours atypique. Elle a d'abord fait des études d'histoire de l'art, d'arts plastiques et de philosophie de l'art avant de changer radicalement de cap. « Plus jeune, je n'avais pas osé prendre cette voie car ce n'était pas le milieu dans lequel je suis née », confie la jeune femme qui effectue son apprentissage dans les pépinières de la ville de Paris.

À ses côtés, Amélie. Petite-fille d'agriculteur, sa vocation à elle a été plus évidente. « Après un bac technique, j'ai fait un CAP de fleuriste et maintenant ce bac pro. » En apprentissage chez le célèbre rosiériste André Eve dans le Loiret, Amélie s'est découvert une passion pour les roses et se projette dans cette activité. 

12h30. L'heure du déjeuner a sonné. Le groupe se disperse. Cet après-midi, certains suivront un cours de matières générales (français et histoire-géographie) tandis qu'Amélie et Caroline rejoindront les serres pour des travaux pratiques.

Par cette vraie journée d'hiver, les deux jeunes filles trouvent refuge au centre de documentation du lycée où, régulièrement, elles viennent travailler la reconnaissance de végétaux. 

14h.  En serre, Amélie et Caroline retrouvent leur professeure, Aude Coustans, pour un cours sur le semis. Une découverte pour toutes les deux : elles n'ont jamais effectué ce travail dans leurs entreprises.

Sur une plaque de semis, elles s'efforcent donc de remplir les alvéoles de terreau puis s'appliquent à disposer une graine dans chacune. Ce sont des plantes annuelles de type Impatiens qui pousseront en serre d'ici au printemps.

« C'est un travail de fourmi », se prêtent-elles à rire avec une centaine de graines parfois plus petites qu'une tête d'épingle dans les mains : « Les graines sont si petites qu'on a du mal à les prendre entre nos doigts ! »

À ce sujet, Aude Coustans explique qu'elle aimerait bien investir dans une machine semie-automatique « pour aider les élèves à la manipulation et les mettre en contact avec du matériel qu'elles rencontreront dans leur vie professionnelle. »

16h. Après une dizaine de plaques et quelques déconvenues, Amélie et Caroline achèvent leur journée. Demain, elles retourneront en classe et la semaine prochaine, direction l'entreprise pour quinze jours.

Chacune a l'intention de poursuivre ses études après ce bac avec un BTS en production horticole. 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Festival de la Terre 2017

  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages