Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Anciens exploitants agricoles : la solidarité, une force

par Laurence Dupuis, mis à jour à 16:13
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Anciens exploitants agricoles : la solidarité, une force

Quatre-vingts anciens exploitants agricoles ont assisté à l’assemblée générale de la section des anciens exploitants (SDAE 77) de la FDSEA 77 à Aulnoy le mardi 9 juin.

Le premier édile de la commune et agriculteur, Eric Gobard leur a présenté ce village qui a vu naître Jehan de Brie.

Il a appelé les anciens exploitants à laisser des traces sur leur vécu durant leur activité professionnelle. « Tout un pan d’histoire a été oublié, les archives départementales sont à la recherche de photos et d’écrits concernant les années 1960 », a-t-il précisé.

Puis Antoine Heusèle a présenté le canton de Coulommiers qu’il a présidé pendant près de deux décennies.

En cette année d’anniversaire — soixante-dix ans pour la FNSEA et la FDSEA 77, quarante ans pour la section des anciens — Madeleine Bonnefond, qui présidait l’assemblée générale de  la SDAE 77 pour la dixième fois, a souligné : « Tous ensemble, JA, actifs, anciens exploitants, nous relevons le défi d’une agriculture plus rémunératrice et prospère. Gardons foi dans notre métier, dans le syndicalisme et des raisons d’espérer, car il y a toujours du soleil au bout du chemin. »

Et de conclure par cette devise du président fondateur de la FNSEA, Eugène Forget : « Si tu veux dans la vie tracer un droit sillon, oriente-le toujours vers une étoile, une étoile là-haut toujours plus haut, un idéal. »

Au cours de son allocution, elle a évoqué les grands sujets d’actualité qui ont marqué l’année, le thème des retraites étant récurrent. Ces points ont été, pour la plupart, repris par les membres du bureau de la SDAE 77 : Jean-Marc Huygues , René Laplaige et Gisèle Serré ont évoqué les voyages et sorties* — Cotentin, Grande guerre, Hollande, Paris —, Guy Linstrumelle, nouveau représentant seine-et-marnais au sein de la SNAE et du bureau de la MSA, a évoqué le travail mené au sein de ces structures.

Quant à Jean-Marie Rossignol, président de la section des bailleurs, il est revenu sur le travail mené, notamment les négociations sur la révision du taux des fermages.

« Venu apporter la bonne parole du national », comme l’a introduit Madeleine Bonnefond, le secrétaire général de la section nationale des anciens exploitants agricoles et ancien exploitant des Landes, Jacques Dufréchou, a rappelé : « La solidarité a toujours été notre force dans l’agriculture. Notre combat : la défense du territoire et de la ruralité ».

Le mot de la fin est revenu au président de la FDSEA 77, Arnaud Rousseau, qui a insisté sur les valeurs du syndicalisme : « Malgré les innovations et les évolutions, une chose ne change pas : les hommes. Parlez de votre métier à vos enfants, vos petits-enfants et de votre joie de l’avoir exercé. Hier comme demain, nous avons besoin de vous. »

Cette assemblée générale a aussi été marquée par l’intervention d’une assistante sociale de la MSA Ile-de-France Agnès Philippe, qui a présenté les services proposés tant au plan individuel que par groupe.

*Outre un séjour dans le Roussillon en septembre prochain, sont dores et déjà programmés en 2016 : une semaine en Italie en juin, trois jours en Bourgogne en septembre, une sortie à Paris et des réunions thématiques.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages