Au Labymaïs de la Brie, retour au temps des cow-boys et des indiens

par Laure Sauvage, mis à jour à 16:04
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Au Labymaïs de la Brie, retour au temps des cow-boys et des indiens

Le Labymaïs de la Brie ouvre ses portes à Saint-Barthélemy (Seine-et-Marne) ce 5 juillet. Quatre parcours sur cinq hectares de maïs sont proposés sur le thème des cow-boys et des indiens.

En quittant le hangar où l’exploitante agricole Sandrine Deneufbourg vous accueille, un petit chemin entre deux parcelles de blé vous conduit au labyrinthe de maïs, « une attraction 100 % naturelle, 100 % ludique » à faire en famille ou entre amis.

Placée sous le thème des cow-boys et des indiens, l’édition 2020 du Labymaïs de la Brie, à mi-chemin entre l’escape-game d’extérieur et le Cluedo, vous propose d’entrer dans la peau d’un shérif à la recherche d’un coupable. À la fin de la partie, il vous faudra le retrouver parmi cinq personnages grâce à des indices. Quatre parcours sont proposés sur cinq hectares de maïs, animés par des questions pour trois tranches d’âges différentes : 3-6 ans, 6-10 ans, adolescents et adultes, ainsi qu’un parcours d’orientation avec énigmes, le tout traduit en anglais.

Les lieux sont situés en pleine campagne, au hameau de Grenet à Saint-Barthélemy (Seine-et-Marne). Un iseolement qui est « devenu un atout pour ceux qui veulent passer la journée au vert. Le bouche à oreille est important, mais Facebook et internet sont de bons outils aussi », note Sandrine Deneufbourg, qui attend avec impatience, comme chaque année depuis 15 ans, les premiers participants ce samedi 5 juillet.  En raison de la crise sanitaire, l’ouverture a été retardée, les écoles n’ayant effectué aucune sortie.

« Nous avons eu des demandes au début du déconfinement mais le maïs, semé vers le 24 avril, était trop bas, souligne l’exploitante. Les variétés se doivent d’être résistantes au vent et assez hautes. Le binage, manuel, est l’étape la plus physique. Mais cette année des voisins sont venus spontanément m’aider. Et les trichogrammes ont été posés récemment ».

Comme tous les établissements accueillant du public, elle a établi un protocole sanitaire en raison de la crise du Covid-19. Pour sa rédaction, l’exploitante s’est inspirée de celui fourni par le réseau Bienvenue à la ferme, dont elle est membre.

Ici, les visiteurs peuvent passer la journée. Des tables de pique-nique en plein air et sous un hangar couvert – espacées d'un mètre pour respecter la distanciation sociale – sont à disposition, ainsi qu'une exposition sur le maïs, la présentation de cultures du potager et de nombreux jeux en bois, comme la nouveauté de l’année, en lien avec le thème « cow-boys et indiens » : des petits chevaux d’où l'on doit attraper les cornes d’une vache à l’aide de lassos.

Des soirées nocturnes sont également proposées. Muni de sa lampe torche ou frontale, le visiteur découvre le labyrinthe dans une autre ambiance.

Et entre deux parcours, les participants ont la possibilité de se rafraîchir en utilisant un gobelet Écocup à l’effigie du site ou de déguster une glace produite par Brie’zon la glace ou un petit Roc, deux plaisirs sucrés produits par des agriculteurs du secteur.

Ouvert tous les jours de 10 heures à 19 heures du 5 juillet au 30 août et les week-ends de septembre. Sans réservation (sauf pour les groupes). Accueil adapté pour les poussettes et les fauteuils roulants.Tarif : 7 euros (6 euros pour les groupes).

Laurence Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages