Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Beaucoup de monde malgré la pluie au comice de Cloyes-sur-le-Loir

par Hervé Colin, mis à jour à 17:26
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Beaucoup de monde malgré la pluie au comice de Cloyes-sur-le-Loir

Le temps maussade n'a pas dissuadé la foule des visiteurs de se rendre au comice agricole de Cloyes-sur-le-Loir, les 4 et 5 juin. De quoi redonner du baume au cœur à tous ces acteurs de l'élevage qui ne sortent toujours pas de la crise.

« La pluie nous a joué des tours cette année », a relevé dans son discours le président du comice agricole du Perche et du Dunois, Jean-Claude David.

Certes, il ne fallait pas oublier ses bottes, certes les organisateurs ont dû trouver des solutions pour rendre praticable le site, mais force a été de constater que le temps maussade n'a pas dissuadé la foule de se rendre au plan d'eau des Tirelles pour participer au comice organisé par le canton à Cloyes-sur-le-Loir, les 4 et 5 juin.

Et cette proximité du public a dû rassurer les éleveurs qui ne voient pas venir le bout de la crise.

C'est d'ailleurs ce que s'est empressé de rappeler aux élus, qui bouclaient avec les officiels la traditionnelle tournée inaugurale, l'éleveur de La Bazoche-Gouët, Daniel Gueret : « Il va falloir prendre ça en main sérieusement, avant qu'il ne soit trop tard », leur a-t-il lancé, ajoutant : « C'est cent euros* qui nous manquent aujourd'hui. Si nous voulons conserver nos élevages et leur valeur ajoutée, il faut garantir un prix aux éleveurs ! Nous avons des richesses mais le marché nous fait crever. »

Avant cela et sous la houlette de Jean-Claude David, les officiels ont pris le temps de faire le tour des quelque soixante-dix exposants réunis pour le comice. L'occasion de prendre le pouls du territoire ou de se renseigner sur le prix de la dernière moissonneuse-batteuse.

Dans cet exercice, le député Philippe Vigier s'est montré particulièrement à l'aise, il faut dire qu'il était sur ses terres et qu'il connaît littéralement tout le monde...

En passant par le stand de la FDSEA, son président, Jean-Michel Gouache, lui a rappelé le retour de la loi biodiversité devant l'assemblée : « Nous y serons, vent debout ! », a assuré le député.

À l'issue de l'inauguration, rassemblés sur le ring devant lequel avaient pris place les trois vaches grandes championnes des concours départementaux — la normande Jalousie, la jersiaise Future et la prim'holstein Figurine —, les officiels n'ont pas oublié le contexte dans leurs discours.

« L'Eure-et-Loir est une terre d'élevage et un comice est une manière de le mettre en valeur », a souligné le président de la chambre d'Agriculture, Éric Thirouin : « Néanmoins je dois redire à tous la difficulté extrême dans laquelle nous sommes », avant de lancer aux visiteurs : « Achetez français, c'est essentiel pour nous ! »

Changeant de casquette, il a rappelé aussi que la promesse d'une enveloppe de cinq cent mille euros pour les éleveurs, faite par le Premier Ministre, Manuel Valls, et son ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, lors de leur déplacement à Auneau, le 1er avril, n'avait toujours pas été tenue.

« J'ai entendu ces messages forts et ferai tout pour remonter ces informations », a promis le sous-préfet de l'arrondissement, Emmanuel Bafour.

Dans son discours, Philippe Vigier a noté l'aspect festif de l'événement et souligné les perspectives ouvertes par le numérique : « Nous faisons tout pour bâtir l'agriculture de demain ! », a-t-il conclu. En tous cas, rendez-vous l'année prochaine, les 24 et 25 juin, à La Bazoche-Gouët.

*pour mille litres de lait, ndlr.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages