Bienvenue dans l’antre du braco

par Laure Sauvage, mis à jour à 16:36
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Bienvenue dans l’antre du braco

Depuis vingt-trois ans, la commune de Chaon accueille un musée ludique pour comprendre la tradition de la chasse clandestine en Sologne : La Maison du braconnage. Focus sur ce lieu insolite.

Afin de mieux faire connaître la Maison du braconnage, la municipalité de Chaon et l’association des Amis de la Maison du braconnage ont organisé une matinée découverte en fin d’année dernière.

«  Solognot, Braco, Raboliot… À Chaon comme dans toute la Sologne, ces trois mots riment et résonnent jusqu’au fond des bois, surtout la nuit, et sans doute encore aujourd’hui  !, a débuté la présidente, Noëlle Gardet. Un raboliot est un petit lapin vif de nos rabolières, mais c’est aussi le héros de Maurice Génevoix  : Raboliot. Et c’est bien avec ces deux-là que tout commence  !  ».

En effet, l’aventure de la Maison du braconnage commence en 1981 avec l’adaptation du roman en un spectacle qui sera joué pendant trois dans une clairière sur la commune de Chaon. «  Le spectacle a fait battre le cœur des Solognots émus par Raboliot, le braconnier qui vit et respire au fond des bois en se livrant à une activité certes illicite mais qui lui colle à la peau et qui permet tout juste d’améliorer un ordinaire souvent bien maigre  », raconte Noëlle Gardet.

L’élan donné par cette formidable aventure donne naissance en 1998 à un écomusée sur le thème du braconnage qui sera baptisé la Maison du braconnage. D’année en année, ce lieu insolite a su évoluer pour devenir un lieu vivant de partage, de rencontres culturelles et artistiques.

«  Depuis 2018, nous établissons une programmation annuelle diversifiée pour que ce petit musée devienne un repaire culturel original en Sologne avec littérature, musique, contes, expositions, concerts, théâtre… sans oublier conférences et ateliers de découverte artistique  ».

Pour la réouverture fixée au samedi 28 mars, des tablettes numériques seront mises à la disposition des visiteurs, certaines destinées aux enfants de six à dix ans environ et d’autres afin de favoriser les visites en autonomie car les guides bénévoles ne peuvent assumer toutes les visites.

«  En 2019, 3 300 visiteurs payants sont venus visiter la Maison du braconnage et plus d’un millier de personnes sont venues gratuitement  », a-t-elle annoncé fièrement avant d'ajouter  : «  Notre objectif était de dépasser les 3 000 visiteurs et nous sommes heureux de ce résultat  ».

Définie comme une «  clé d’entrée  » pour comprendre les contradictions de la Sologne et découvrir la région, la Maison du braconnage est une particularité insolite de la Sologne, unique en Europe qui tient une place de choix dans le tourisme.

«  On y entend tous les points de vue des Solognots, braconniers, chasseurs, amoureux de la Sologne, et aussi l'histoire récente et plus ancienne de la société, assure Noëlle Gardet. Est-ce prétentieux de dire que pour découvrir le territoire et l’identité de la Sologne, ses nouveaux habitants devraient obligatoirement passer par cette Maison où on se sent bien, notre Maison  ?  »

Doriane Mantez

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages