Blandine Terrier, agricultrice nature

par Doriane Mantez, mis à jour à 10:48
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Blandine Terrier, agricultrice nature

Éleveuse de volailles, céréalière mais aussi passionnée de chasse, Blandine Terrier propose depuis cinq ans des séjours de « chasse à la ferme » sur son domaine de Mariaville à Vernou-en-Sologne.

Agricultrice engagée, Blandine Terrier compte bien « rester paysan en Sologne » et vivre de son métier en misant sur la diversification. « Les terres solognotes sont crève-la-faim. Avec des rendements bas d’environ 30 à 50 quintaux pour les céréales et des prix tirés à la baisse depuis trois ans, ça ne payait plus assez. J’ai donc décidé de me lancer dans une activité chasse à la ferme qui est en adéquation avec mon activité céréalière et d’élevage de volailles. »

Voilà maintenant cinq saisons que Blandine propose une activité de chasse, inscrite dans le réseau Bienvenue à la ferme, sur son superbe territoire de cent hectares avec cinq étangs à Vernou-en-Sologne.

« De septembre à janvier, par petits groupes de trois à quinze personnes, nous partons à la chasse aux canards, faisans, perdreaux et autres petits gibiers français élevés en Sologne. Je n’élève pas tous les gibiers, mais je connais bien les animaux et fais tout pour qu’ils soient bien ». À terme, l’idée est de produire son propre gibier (colverts, perdreaux et faisans) qui sera chassé par « une clientèle de chasseurs aimant venir en Sologne ».

Par ailleurs, le domaine de Mariaville propose également des journées de chasse au gros gibier.

Le territoire de 320 hectares réservé à cet effet comprend cervidés, sangliers et chevreuils. « Le plaisir nature et intense, c’est ressentir le bonheur retrouvé. La même chasse qu’avec Grand-Père, il y a quelques décennies… Quand la biodiversité n’était pas encore un sujet ! C’est pour cela qu’aujourd’hui encore je travaille avec obstination à la préservation des espèces végétales et animales, pour que perdure un merveilleux équilibre. »

Attaché à l’authenticité, le fait-maison n’est pas un vain mot au domaine où la restauration traditionnelle de terroir, mitonnée par sa sœur Valérie, fait le bonheur des chasseurs : « De bons produits, un vrai savoir-faire et beaucoup d’amitié ! ».

Aujourd’hui, cette diversification permet à Blandine Terrier de dégager un revenu complémentaire, au juste prix, moyennant un gros investissement en temps. « J’ai des grosses semaines. Mais j’aime la chasse. J’ai retrouvé l’envie de me lever le matin. C’est très enrichissant de rencontrer de belles personnes, de différents milieux, tous habillés de la même couleur et tous réunis pour passer un agréable moment au contact de la nature. »

Présidente de la Cafo (Coopérative agricole des fermiers de l’Orléanais), vice-présidente de la FDSEA et de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, Blandine est une femme « tenace, pugnace mais généreuse avant tout. Elle a le sens du collectif, de l’intérêt général et elle est loyale vis-à-vis de ceux avec qui elle travaille au quotidien », pour reprendre les mots de Xavier Beulin à son égard.

Aujourd’hui, elle a envie de se « recentrer » sur elle et sur la ferme. « Ça fait seize ans que je m’investis dans le collectif agricole. À 51 ans, je veux prendre du temps pour moi et moins pour aider les autres. » Mais la générosité et la solidarité de Blandine ne sont jamais très loin puisqu’elle projette d’aider deux jeunes à s’installer sur son exploitation.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages