Ce pépiniériste produit 3000 sapins par an

par Laure Sauvage, mis à jour à 12:41
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Ce pépiniériste produit 3000 sapins par an

Jean-Claude Chopard produit des sapins de Noël à Rocé. Il les vend à des revendeurs, aux communes et associations, ou directement à sa pépinière, les week-ends.

Trois mille sapins sortent chaque année de la pépinière de Jean-Claude Chopard, basée à Rocé. Dans sa dizaine d’hectares, l’odeur de l’épicea, du Nordmann et du Pungens embaume les alentours. « Je cultive des sapins depuis une vingtaine d’années. Au départ, je rêvais de posséder ces terres en pente à titre personnel, sans savoir ce que j’en ferai. Dans la région, il n’y a pas beaucoup de producteurs de sapins donc j’ai vu qu’il y avait un marché à prendre et je me suis lancé », explique l'homme de soixante-sept ans.

En production extensive avec plus de soixante mille sapins, ce producteur est l’un des rares à cultiver la variété appelée Pungens ou épicéa du Colorado, un conifère légèrement bleuté. Jean-Claude Chopard aime les sapins « touffus et larges, assez typiques du Loir-et-Cher. Ils font un mètre cinquante de haut pour deux mètres de large ! Les gens aiment et achètent ce genre de sapins et, une fois chez eux, se rendent compte qu’il est trop grand pour leur salon », s’amuse le producteur.

Jean-Claude Chopard vend auprès de revendeurs, de communes, d’associations et de particuliers. Le week-end du 13 décembre, des centaines de personnes ont profité de la dernière occasion de l’année pour acheter leur sapin fraîchement coupé directement à la pépinière. « Lors de ces ventes les week-ends, quatre cents à cinq cents sapins sont vendus », précise ce père de famille. Il a commencé à couper ses cultures aux alentours du 20 novembre et à les livrer le 24. Les coupes ont pris fin le 13 décembre, sauf commandes de dernières minutes. En cas de manque de stock, le producteur peut faire appel à des collègues d’autres régions qui lui fournissent le nombre de sapins nécessaire. « J’appartiens à l’Association française du sapin de Noël naturel et cela nous permet de créer des liens et de nous entraider », confie Jean-Claude Chopard.

Le plus de ce producteur de sapins est son sol enherbé. « J’ai moins de maladies, donc je traite très peu ma culture. » L’entretien de ses parcelles est assez spécifique : depuis une dizaine d’années, il utilise des moutons, de la race Shropshire, originaire d’Angleterre. « Ces moutons sont petits, à la bonne hauteur pour les sapins. Ils ne mangent pas l’écorce et respectent les plantations ou les tuyaux d’arrosage ! », se satisfait Jean-Claude Chopard. Un désherbage naturel, donc, et qui n'abime pas le sol, mais qui demande du travail. « Je suis en période d’agnelage dès le mois de décembre donc je prolonge mon travail jusqu’à mars. Après, je dois m’occuper du foin. »

Ce Rocéen a eu une année normale pour la production de sapins, une culture agricole considérée aujourd’hui comme un produit de consommation et répondant à des exigences environnementales strictes. Les bonnes années, il comptabilise 15 % de perte et les mauvaises, la perte peut monter jusqu’à 50 %. « L’idéal est de couper les sapins à la lune descendante, quand ils ne sont pas en pleine sève mais nous répondons à une forte demande et il n’est pas toujours évident de respecter ce cycle. »

Pour garder son sapin de Noël le plus longtemps possible, le producteur conseille de le conserver dans un pot rempli d’eau, comme un bouquet de fleurs, et de ne pas le mettre près d’un radiateur car le sapin aime l’humidité.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages