Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Chasse : une situation très contrastée

par Marine Guillaume, mis à jour à 13:41
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Chasse : une situation très contrastée

Au lendemain de l'ouverture générale de la chasse, la Fédération nationale des chasseurs dresse un état des lieux des populations. La situation est très contrastée selon les espèces.

Si 2016 est une année catastrophique pour la céréaliculture française, la saison de chasse s’annonce contrastée avec des espèces très affaiblies et d’autres en très bonne forme. En effet, le printemps froid et pluvieux, ses inondations et ses orages ont été catastrophiques pour les oiseaux qui nichent au sol, principalement dans le grand Bassin parisien. 

Première espèce touchée par ses intempéries : les perdrix. Une espèce emblématique d'Ile-de-France.

Les couvées ont particulièrement souffert des conditions météo, les nids et les perdreaux ont été noyés ou sont morts de froid. L’ensoleillement a été inférieur d’un tiers à la moyenne habituelle et les températures sont restées froides sur l’ensemble des journées, sans remontée en après-midi. L’espoir réside dans les couvées de recoquetage qui ont bénéficié du retard des moissons. Ainsi, on dénombre en fin d’été et en moyenne, un jeune par poule. Les fédérations conseillent donc aux chasseurs de ne pas ou très peu prélever d’oiseaux sauvages cette saison.

Plus rassurant, le faisan s’en serait mieux tiré. Des observations font état de 2,8 à 4,3 jeunes par poule avec des couvées de recoquetage tardives. Il est encore observé des pouillards (oiseaux de moins de quatre semaines) au 15 août. 

Enfin, l’appréciation des populations de caille est plus mitigée. Le cerf élaphe, lui, reste stable. Il colonise même certains massifs forestiers sous surveillance des forestiers.

Parmi les bonnes nouvelles, le gibier d’eau qui a réussi à s’adapter aux conditions météorologiques voire, dans certains endroits, à en tirer profit. En effet, des nichées ont été observées dans des mares forestières ou agricoles non remplies les années précédentes. Les couvées sont très tardives avec des éclosions encore début août.

Le lapin se porte également bien avec des populations très localisées, encore épargnées par la myxomatose malgré le nombre important de moustiques cette année.

Le petit gibier à poil se porte bien voire très bien. Partout, on se réjouit d’une bonne reproduction de lièvre avec de belles populations pouvant atteindre localement plus de soixante-dix animaux au km². Quelques cas de EBHS (hépatite virale) ont été trouvés mais sans épidémie.

Le pigeon ramier est également bien présent sur le territoire. Si les premières couvées ont été mouillées, elles n’ont pas été noyées puisque l’espèce est arboricole. Les individus nicheurs sont de plus en plus importants.

Les faons de chevreuil - hormis dans les zones inondées - ont profité d’une végétation forestière abondante (feuille et ronce) et semblent en très bonne forme, un peu plus lourds qu’à l’accoutumée.

Comme tous les ans, le sanglier s’annonce très présent, une bonne fainée a engendré une forte reproduction. Les fédérations sont très vigilantes et donnent déjà des consignes de prélèvements afin de limiter les dégâts aux cultures.

Enfin, les renards sont annoncés très nombreux avec une forte reproduction. En attendant les battues de grand gibier, les équipes de chasse peuvent se retrouver pour des battues de renard.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Festival de la Terre 2017

  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages