Cueillette de Rutel  : ouverture pour la saison des fraises

par Laure Sauvage, mis à jour à 12:16
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Cueillette de Rutel  : ouverture pour la saison des fraises

Les cueillettes seine-et-marnaises sont autorisées à ouvrir, une excellente nouvelle alors que la saison des fraises de plein champ va débuter. Exemple avec la cueillette de Rutel, à Villenoy.

À la cueillette de Rutel, située aux portes de la cité meldoise, l’ouverture officielle est programmée mardi 12 mai avec le début de la saison des fraises de plein champ, le produit phare, mais salades, radis, épinards, navets, asperges (vendues cueillies), rhubarbe et même des fleurs seront aussi disponibles.

Toutefois d’autres cueillettes seine-et-marnaises, à l'instar de celles de La Grange, à Coubert, et du Plessis, à Chanteloup-en-Brie, accueillent déjà du public. En effet, un arrêté préfectoral en date du 24 avril autorise les cueillettes de Seine-et-Marne à rouvrir sous certaines conditions.

«  Nous avions de réelles inquiétudes pour la saison dans l’hypothèse d’un mode de fonctionnement restreint tout l’été voire plus, explique Raphaël Dujardin, propriétaire de la cueillette de Rutel et par ailleurs président du réseau Chapeau de paille.

Avec le réseau, nous avons travaillé, avec l’appui de la FDSEA 77, à un protocole national repris depuis par les chambres d’Agriculture. Dans les faits, la principale contrainte réside dans la limitation de l’accès à deux personnes maximum par foyer avec un salarié à l’entrée pour contrôler. Nous ne devons pas être un lieu de rassemblement et de loisirs où les familles se retrouvent, même si cette règle est contraire à la philosophie des cueillettes  ».

Si le protocole établi est national, il revient au préfet de département, voire de région, de prendre la décision définitive. Dans ce contexte, Raphaël Dujardin rappelle le mode d’ordre  : «  Nous fonctionnons en mode dérogatoire, il faut le respecter  ».

Toutefois, mi-mars, quand les cueillettes ont été frappées par une fermeture administrative à la suite de l’instauration des mesures de confinement, chaque exploitant a mis en place différents systèmes de vente en complément des magasins de vente directe. De nombreux drives fermiers ont vu le jour comme à la cueillette de Compans. Raphaël Dujardin a lui aussi en projet la mise en place d’un drive.

«  Près de deux mois après le début de la crise sanitaire, nous sommes moins dans la psychose que lors des premières semaines du confinement, où l’ambiance était très anxiogène. Les gens reviennent en magasin où des mesures sanitaires, rassurantes pour le personnel comme pour les clients, sont instaurées, notamment la présence de gel hydroalcoolique à l’entrée et le port de masques par les salariés  ».

Seule la saison des tulipes a été réduite à néant. Elles étaient proposées à l’entrée du magasin et les clients faisaient un don pour l’hôpital de Meaux, «  mais nous relativisons par rapport à d’autres  ».

Production locale, origine France et peur des grandes surfaces  : ce triptyque a attiré de nombreux clients, dont des nouveaux.

Laurence Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages