Damien Dreiss, ébéniste éclairé

par Laure Sauvage, mis à jour à 19:08
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Damien Dreiss, ébéniste éclairé

Jeune artisan solognot, Damien Dreiss crée des luminaires en bois et ses réalisations sont de plus en plus ambitieuses.

« Ébéniste de formation, le travail de la matière et la création m’intéressaient, déclare Damien Dreiss, artisan à Villeny (Loir-et-Cher). Arbitrairement, j’ai décidé de faire des luminaires car cela était économiquement moins contraignant. Un meuble de création coûte très cher. Trouver une clientèle s’avère donc compliqué. Avec des luminaires, je peux créer une pièce, la présenter lors d’une exposition et la vendre ».

Les abat-jour se composent de fines tranches de bois. Habituellement, cette technique est utilisée pour le placage des meubles ou en marqueterie.

Le professionnel solognot explique  : « Je me suis rendu compte que la lumière passait très bien à travers la matière. Comme pour un meuble, on a un objet en bois, avec un pied, une structure, etc. Quand on l’allume, l’objet est complètement transformé. La lumière donne un effet magique. Le bois change de couleur et on voit les veines ».

Damien Dreiss trouve son inspiration dans la nature. Les abat-jour ressemblent à des insectes et la rondeur des pieds fait penser à des plantes.

« Travailler la courbe est difficile, rendant l’exercice intéressant. Cependant, j’aime aussi la ligne droite », explique notre interlocuteur. Pour les supports, l’artisan utilise différents types de bois (noyer, cerisier, platane, wengé, etc.), jouant sur le contraste des couleurs. « Les bois clairs sont de chez nous. Les bois foncés sont exotiques. Pour les abat-jour, j’utilise de l’érable. »

L’artisan indique : « Je peux avoir des commandes spécifiques. Mais j’essaie d’accorder les souhaits du client à mon style esthétique. »

Lorsque l’intéressé travaille une nouvelle forme, il trace des courbes sur un papier. Cependant, très vite, il réalise la figure afin d’appréhender son harmonie dans l’espace. « Avec une même forme, on peut faire de nombreuses créations. Je travaille beaucoup par empirisme. »

Le professionnel crée des gabarits pour un modèle. Ensuite, celui-ci est répliqué même si le bois change. « Des modèles uniques seraient trop chers. Toutefois, chaque lampe est différente. »

Damien Dreiss définit ainsi une lampe réussie : « Comme toute œuvre d’ébénisterie, je respecte des contraintes techniques : assemblage, etc. La lampe doit également éclairer correctement et me plaire esthétiquement : une courbe dynamique et équilibrée ».

Il poursuit : « Au fil du temps, je réalise des formes de plus en plus ambitieuses. Ainsi, je fais des grandes lampes et on me demande des suspensions ». La lumière n’est pas près de s’éteindre dans cet atelier solognot !

Olivier Joly

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages