Daniel Segouin ou le plaisir de recevoir

par Laure Sauvage, mis à jour à 17:11
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Daniel Segouin ou le plaisir de recevoir

Après s'être formé auprès de chefs dans tous les coins de l'Hexagone, Daniel Segouin a ouvert un restaurant, l'Ateria, à Châteaudun (Eure-et-Loir).

« Tout le monde a le droit de se faire plaisir… J'ai envie d'accueillir les gens chez moi et de leur proposer mon univers.  » Celui qui parle ainsi se nomme Daniel Segouin et il a ouvert en octobre dernier son premier restaurant à Châteaudun (Eure-et-Loir), l'Ateria.

Un nom choisi en hommage à sa mère d'origine finlandaise et qui est le nom finnois donné au repas le plus important de la journée.

Et l'établissement ne désemplit pas depuis. Il faut dire qu'il y propose une cuisine subtile, réalisée avec des produits frais et de saison, dans un cadre chaleureux, tout en restant très abordable.

Avant d'en arriver là, le bonhomme a d'abord roulé sa bosse.

Après son apprentissage à Chartres aux côtés de son père cuisinier, il a suivi son conseil d'aller se former auprès de nombreux chefs. Il passera donc par deux établissements chartrains réputés, l'Hôtel de la Poste et le Grand Monarque, avant de se rendre à Versailles, puis à Courchevel et de nouveau à Versailles.

À Clermont-Ferrand, il obtiendra son premier galon de chef cuisinier et il parachèvera sa formation à Lyon auprès d'une Toque Blanche.

«  Mon ADN de cuisinier, je le tiens de tous les chefs avec qui j'ai travaillé. J'ai pris le meilleur de chacun et j'ai fait un mix  », relève-t-il, même si c'est à Lyon qu'il en a puisé l'essentiel…

Mais Daniel Segouin a toujours su qu'un jour il serait patron. Comme sa femme avait trouvé un bon poste à Châteaudun, qu'il y avait pas mal d'amis, il a saisi l'opportunité de s'installer là. «  Au départ, hormis la municipalité, personne ne croyait en mon projet. Mais je me donne les moyens pour que ça marche. Je n'ai pas envie de donner raison aux pessimistes.  »

Situé dans le quartier historique de Châteaudun, à deux pas du château, l'Ateria aurait pu être «  un truc pour touristes… Mais j'ai préféré en faire un lieu pour les Dunois et fonctionner par le bouche-à-oreille. J'ai créé un endroit où l'on prend son temps. Par exemple, le menu du chef est un menu à sept temps, avec un trou dunois que j'ai inventé pour passer avec un palais neutre du poisson à la viande  ».

Pour lui, il n'y a pas de secret en cuisine, il faut juste de la rigueur et de l'imagination.

Il puise souvent son inspiration chez ses fournisseurs, les bons commerçants locaux ou le fromage de chèvre de Gilles Boutard  : «  Cuisiner, c'est se mettre en danger. Parfois, une heure avant le déjeuner, je ne sais pas ce que je vais faire…  ». Mais si vous vous aventurez un jour dans son établissement, un conseil, goûtez sa purée…

Hervé Colin

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages