Daniel Tévenot  : « Un beau millésime 2020 »

par Laure Sauvage, mis à jour à 21:14
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Daniel Tévenot  : « Un beau millésime 2020 »

Daniel Tévenot est viticulteur en AOC Cheverny et Crémant-de-Loire à Candé-sur-Beuvron. Ayant terminé ses vendanges, il justifie son optimisme.

« Commercialement, 2020 est compliquée, déclare Daniel Tévenot, viticulteur à Candé-sur-Beuvron. Beaucoup de professionnels qui utilisent nos vins, notamment les restaurateurs, n’ont pas eu un exercice normal. Par ailleurs, de nombreux salons sont annulés. Cette année, nous avons écoulé davantage de Crémant-de-Loire car nous avons des contrats. Mais notre principale production reste le Cheverny. En juillet et août, nous avons enregistré une bonne fréquentation. Nous avons la chance de nous trouver dans une région touristique  ».

Les ventes directes, au domaine et lors de salons, représentent l’essentiel des débouchés. Le négoce concerne uniquement le Crémant-de-Loire et un peu le Cheverny.

Pour cette seconde appellation, le règlement de l’AOC autorise des rendements de 60 hl/ha en blancs et de 55 hl/ha en rouges et rosés. Avec des résultats moyens proches de 50 hl/ha, le producteur candéen ne sort pas du cadre. « Nous avons de jeunes vignes et d’autres plus âgées, explique-t-il. La sécheresse a perturbé certaines parcelles. Par ailleurs, nous louons six hectares de vignes à Fougères-sur-Bièvre ». 

Les espacements y varient de 2,10 m à 2,80 m contre 1,50 m pour le reste du domaine. D’où des rendements moindres.

Notre interlocuteur a terminé ses vendanges. « Nous avons commencé le 24 août avec le Crémant-de-Loire, dit-il. En l’absence de pluie, le matériel n’a pas peiné  ». Douze personnes sont nécessaires.

Le Crémant-de-Loire et une partie du Cheverny sont récoltés à la main. Le reste est vendangé avec une machine en Cuma à trois vignerons.

Daniel Tévenot indique  : « Nous bénéficions du suivi œnologique de la chambre d’Agriculture. Nous recevons trois visites du technicien, au début des vendanges, après celles-ci et lors de la fabrication des vins nouveaux. Nous détectons certains défauts et nous prenons des décisions sur la base d’un avis partagé. Par exemple, le technicien nous conseille d’aérer les cuves. Le Réseau d’indices de maturité publie plusieurs bulletins au moment des vendanges. Cela donne des tendances sur la maturité du raisin. Lorsque les vins sont en cours de finition, nous les faisons analyser par le laboratoire de la Chambre afin d’avoir des paramètres exacts  ».

Notre interlocuteur poursuit  : « Toutes les conditions sont réunies pour faire de 2020 un beau millésime  : nous n’avons connu aucun aléa climatique. En outre, il y a du volume. C’est un atout commercial même si le marché demeure incertain. Si les cours se stabilisent, nous espérons valoriser la récolte. Le vin se stocke. Nous avons donc le temps de voir venir. Cela permet de rester optimiste.  »

Olivier Joly

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages