Des fraises au distributeur

par Agnès Laplanche, mis à jour à 17:26
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Des fraises au distributeur

Polyculteur à Congis-sur-Thérouanne, Hervé Duchesne s’est diversifié dans la production de fraises qu’il commercialise notamment via un distributeur automatique.

Au Gué-à-Tresmes, commune de Congis-du-Thérouanne, depuis l’automne dernier les automobilistes ont découvert de nouvelles serres. D’une surface de 1 920 m2, elles abritent 15 000 fraisiers. Et à l’entrée, un joli chalet en bois qui abrite un distributeur de produits locaux et plus particulièrement les fraises de la Ferme du Gué. Depuis sa mise en fonction, le 10 mai, les clients se pressent pour acheter leur barquette de fraises, heureux de s’offrir un produit frais en circuit court.

Durant les horaires d’ouverture (de 9 heures à 21 heures), l’exploitant agricole et son épouse, Hervé et Blandine Duchesne, essaient d’être présents pour échanger avec les clients et leur montrer le fonctionnement de ce distributeur où il n’est possible de payer que par carte afin d’éviter le vandalisme. D’une contenance de quatre-vingts casiers, environ la moitié d’entre eux sont utilisés pour les barquettes de fraises (une ou deux de 500 g par casier). Un réapprovisionnement régulier au cours de la journée est nécessaire. Dans le reste des casiers (certains sont non réfrigérés), le client peut acheter des asperges, des pommes de terre, des œufs, de l’huile… « Je voulais créer une nouvelle activité totalement différente des céréales. La production de fraises m’attirait. C’est un fruit que j’aime bien, explique Hervé Duchesne, polyculteur dont l’exploitation bénéficiait de la proximité d’un axe routier très fréquenté. J’ai donc cherché à capter les véhicules via une vente directe ».


Quatre variétés non remontantes
Avec son épouse, formatrice, il a commencé à réfléchir à ce projet durant l’hiver 2017, la récolte 2016 étant alors dans toutes les têtes. Sa décision prise, il signe l’achat de la serre en mars 2018 et les travaux débutent en août. Les premiers fraisiers sont implantés en février 2019. Il a opté pour quatre variétés (magnum, ciflorette, dream et darselect), mais uniquement gustatives de saison (pas de remontantes) afin de finir la récolte vers le 20 juin avant la moisson. Ces variétés présentent des précocités, des goûts, des aspects et une conservation variables.
Pour cette première récolte, la météo est peu clémente. Après les faibles températures fin avril- début mai, un vent desséchant a soufflé. Heureusement un système de brumisateur complète le système de gouttes-à-gouttes dans la serre afin d’humidifier l’air.
Avant la récolte, l’essentiel du travail consiste à peigner la feuille en l’air et les fleurs en bas. Puis en saison de production, il est nécessaire d’éliminer les stolons.
La cueillette quotidienne s’effectue le matin. Le couple est aidé par la main-d’œuvre de l’exploitation et deux saisonnières. Outre le distributeur automatique, Hervé Duchesne commercialise ses fraises auprès de grandes surfaces locales et de revendeurs (boutiques à la ferme, lycée hôtelier du Gué-à-Tresmes).
Hors saison des fraises, des produits de saison seront proposés dans les distributeurs. L’exploitant mène d’ailleurs un essai avec des cucurbitacées pour les proposer via ce canal de vente. S'il n’a pas suivi de formation spécifique, Hervé Duchesne a toutefois participé, avec son épouse, aux journées diversification de la chambre d’Agriculture et rencontré de nombreux producteurs. Il bénéficie également du conseil technique de la Chambre.

L.G.-D.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages