Des outils innovants pour plus de sécurisation

par Doriane Mantez, mis à jour à 18:54
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Des outils innovants pour plus de sécurisation

Mardi 11 décembre, le Crédit agricole Val de France a organisé une réunion d’information sur le thème : énergies renouvelables et sécurisation à Avaray (Loir-et-Cher). Les startups Irricam et MTS Connexion ont présenté leur innovation.

Tout au long de l’année, le Crédit agricole Val de France a organisé des réunions d’information sur des thématiques en lien avec l’actualité. Le 11 décembre dernier, une cinquantaine de personnes ont participé à celle qui portait sur les énergies renouvelables et la sécurisation, qui s’est déroulée au coin du feu de la Ferme de l’Isle à Avaray.

« Cette journée est l’occasion de montrer que le CA est aux côtés des agriculteurs, en lien avec les évolutions, pour leur proposer des expertises financières et techniques sur les projets éoliens, photovoltaïques, hydrauliques, de méthanisation… », a souligné Guillaume Dedet, conseiller clientèle à Blois.

Julien Doussineau, initiateur et utilisateur quotidien de Irricam a détaillé cet outil d'aide au travail des irrigants : une caméra autonome pour surveiller l’irrigation à distance, via le smartphone ou la tablette, de jour comme de nuit.

« Étant moi-même agriculteur, j’ai cherché à créer une solution pour optimiser le temps de surveillance de mes enrouleurs, qui est souvent improductif, grâce au système connecté sur mon mobile. Chose pratique, utile et facile, mais qui n’existait pas dans le commerce », a-t-il expliqué.

Aujourd’hui, avec Irricam il surveille l’aspersion et l’enroulement en temps réel (image et son), il évite les nombreux déplacements coûteux en temps et en argent et est il vit plus serein son métier de céréalier. D’après lui, le coût de la caméra est amorti sur une année : « j'ai économisé 900 euros en soixante-cinq jours et comme il est facilement démontable, je l’utilise le reste de l’année pour d’autres usages (silo de stockage de céréales, cour de ferme, hangar…) », a-t-il complété.

Matthieu Morisseau, fondateur de MTS Connexion a, lui, présenté son logiciel qui permet de suivre en temps réel les divers objets connectés et en prendre le contrôle à distance : « J’ai fabriqué une interface (personnalisable, ndlr) qui permet de consulter en un coup d’œil de nombreuses données comme la météo, la production d’électricité issue des panneaux photovoltaïques, le cours des céréales ou la température des silos… ».

Vincent Maguet, responsable marché à la caisse régionale, a conclu cette matinée : « Le CA épaule de nombreuses startups, à l’image des deux pépites présentées, pour vous aider à trouver des solutions pragmatiques et ainsi rendre votre métier plus facile ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages