Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Du champagne local pour les fêtes

par Laurence Dupuis, mis à jour à 12:35
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Du champagne local pour les fêtes

Les bulles s’invitent lors des repas festifs de fin d’année. Rencontre avec un producteur de champagne seine-et-marnais, Jean Rahault.

Les bulles pétillent lors des fêtes de fin d’année. Sur la route du champagne en venant de Paris, Jean Rahault est l’un des premiers producteurs de cette boisson de fête.

Polyculteur, installé à Rebais, il exploite 1,37 hectare de vignes à Charly-sur-Marne.

Prochainement à la retraite, il continuera à commercialiser son célèbre breuvage aux côtés de ses fils, qui bien que travaillant à l’extérieur, ont intégré l’EARL familiale.

Pierre et Luc Rahault seront ainsi la quatrième génération à représenter les champagnes Rahault.

Les travaux mécanisés sont réalisés par un prestataire de services.

Un tâcheron, ayant un contrat dit « à la roue », effectue les travaux manuels au sein de la vigne.

Ainsi, comme beaucoup de propriétaires en Champagne qui disposent de petites parcelles morcelées au fil des successions, ce système permet de ne pas investir dans du matériel coûteux pour une surface modeste.

Le raisin est livré à la Covama (Coopérative vinicole de la vallée de la Marne) à Château-Thierry (Aisne), aussi connue sous la dénomination « Caves du panier ».

Cette coopérative propose aux producteurs différentes options.

Jean Rahault a fait le choix de laisser une partie de son raisin et de récupérer le reste une fois mis en bouteille. Ce système lui permet de percevoir un apport de trésorerie dès la récolte.

Au fil du temps, et alors que sa clientèle grandissait, le nombre de bouteilles a augmenté pour atteindre les deux tiers du raisin.

Notons qu’une bouteille de 75cl nécessite un peu plus d’un kilogramme de raisin.

Si son produit d’appel est le brut de tradition, le viticulteur propose des rosés – très demandés au moment des fêtes -, du blanc de blanc et des cuvées spéciales. Actuellement, il propose par exemple du champagne 2012, cuvée Liam, un clin d’œil à son petit-fils.

L’essentiel de la commercialisation est réalisé sur rendez-vous à l’exploitation ainsi que lors de quelques manifestations – Balade du goût, Festival de la terre - et de marchés agricoles. « Les clients apprécient d’aller acheter leur champagne chez le producteur et non en grande et moyenne surface. Et le bouche-à-oreille fonctionne bien », note Jean Rahault.

En 2016, si les conditions climatiques ont nécessité des traitements en raison du risque de maladies, la récolte est bonne.

« C’est le gel de mai qui a fait le plus de mal en particulier en bas des coteaux », note l’exploitant qui pourtant privilégie les pinots meuniers, plus tardifs, pour éviter les risques de gelées. La qualité est au rendez-vous. Quant à la quantité, nous faisons juste ce qui est autorisé par l’appellation, à savoir 10 000 kg  par hectare », conclut l’exploitant.

Reste à attendre 2019 pour faire pétiller les bulles de cette récolte.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web du domaine !

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages