Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

En assemblée générale, le Conseil horticole fait des projets

par Marine Guillaume, mis à jour à 11:38
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
En assemblée générale, le Conseil horticole fait des projets

Le Conseil horticole d'Ile-de-France a tenu son assemblée générale le 24 juin à Feucherolles (Yvelines).

Les adhérents du Conseil horticole d'Ile-de-France se sont réunis le mercredi 24 juin autour du président, Bruno Picard, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle. Celle-ci s'est déroulée au golf de Feucherolles (Yvelines) et a permis des échanges sur plusieurs projets.

Après la partie statutaire, le conseil horticole a en effet réfléchi à l'opportunité de mettre en place un conseil en irrigation via l'acquisition de sondes qui indiquent, en fonction de l'espèce cultivée, si la plante est trop ou pas assez arrosée. 

« Le problème de l'arrosage est récurrent sur toutes les exploitations », a avancé la conseillère, Isabelle Vandernoot : « Nos homologues de Normandie possèdent cet outil qu'ils font passer d'exploitation en exploitation et cela leur permet d'améliorer le suivi de l'arrosage qu'ils ont même réduit de 30 %. »

Les adhérents franciliens se sont longuement intéressés au système mais ont émis des doutes sur sa mise en œuvre au sein du Conseil horticole. 

« Il est vrai que ce dispositif pourrait apporter des solutions en matière d'arrosage mais acheter un appareil pour le faire circuler dans quinze ou vingt exploitations, cela signifie que certains ne connaîtront le dispositif que dans plusieurs années, cela paraît impensable », a résumé le président, Bruno Picard : « Il faudrait dans ce cas acquérir plusieurs sondes dès maintenant pour que tout le monde puisse en profiter assez rapidement. »

Afin de s'assurer du réel intérêt de l'outil avant d'engager des sommes importantes, l'assemblée générale s'est prononcée en faveur d'un emprunt du matériel de leurs collègues normands durant l'été.

Le Conseil horticole a également évoqué la gestion raisonnée et durable des cultures. « L'enjeu est de réduire l'usage des désherbants car la législation va de toute façon nous y contraindre », a expliqué le président du conseil.

Sur ce sujet, les adhérents ont également pris une décision : un stagiaire sera recruté au printemps prochain pour trois ou six mois afin de dresser un état des lieux sanitaire des exploitations et voir les possibilités d'évolutions.

Enfin, sur proposition du groupe de travail sur la vente au détail, le conseil projette également une journée de présentation de logiciels de caisses pour septembre. 

Par la suite, Bruno Picard a abordé la stratégie territoriale en Ile-de-France afin que les collectivités, les promoteurs immobiliers, les architectes... privilégient les productions locales plutôt qu'étrangères. « Les collectivités sont contactées une à une afin de leur montrer qu'il y a une production locale et de qualité en Ile-de-France. Nous travaillons aussi avec les chambres d'Agriculture dans le but d'identifier tous les projets naissants et leur besoin potentiel en plantes pour nous positionner. »

L'ensemble des adhérents a reconnu qu'un important travail de communication devait être fait sur la production horticole francilienne. 

Le conseil horticole d'Ile-de-France a voté à l'unanimité la hausse des cotisations de 1 % pour l'an prochain. Depuis quelques mois, il compte également deux adhérents de plus dans ses rangs dont un jeune en cours d'installation.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages