Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

En plaine, les travaux dans les champs battent leur plein

par Marine Guillaume, mis à jour à 18:30
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn

Les récoltes de betteraves et maïs se poursuivent en Ile-de-France, et les semis de blé et orge battent leur plein.

En ce mois d'octobre, les travaux dans les champs sont nombreux. Récolte de betteraves, de maïs, semis... Le point département par département.

En Val-d'Oise, la récolte des betteraves est jugée satisfaisante. « Les rendements oscillaient entre 75 à 85 tonnes en début de récolte et atteignent aujourd'hui 85 à 105 tonnes » explique le conseiller technique du Cercle du Pays de France (Val-d'Oise), Stéphane Boulet, qui pointe toutefois une ombre au tableau : l'apparition de la cercosporiose.

« La maladie provoque d'importantes pertes de feuilles et peut conduire à des pertes de densité pour les arrachages tardifs. C'est la principale inquiétude » note t-il.

S'agissant de la récolte de maïs, les premiers échos sont encourageants : « 90 à 110 quintaux sachant que les meilleures parcelles n'ont pas encore été récoltées ».

Enfin, les semis battent leur plein puisque trois quarts des orges et un quart de blé sont déjà implantés, le tout dans de bonnes conditions.

En Essonne, le rendement en betteraves plafonnent à environ 80 tonnes en non irrigés et 90 tonnes chez les irrigants. « La teneur en sucre s'améliore progressivement » note le conseiller du Cercle d'Etampes/Méréville (Essonne), Emmanuel Griard : « Tandis qu'on peinait à atteindre 16 en début d'arrachage, on arrive maintenant à 17 voire plus ».

Les semis, eux, ont à peine commencé. « Quelques semis précoces en blé et orge mais c'est marginal. Nous avons démontré dans nos différents essais que le fait de repousser la date de semis permet d'améliorer le salissement de la parcelle. Les agriculteurs essaient donc de patienter quelques jours d'autant que la météo du week-end s'annonce propice ».

Enfin, les passages d'insecticide sur colza devraient intervenir dans les prochains jours car les premiers vols de charançons ont été constatés. « Il faut intervenir une semaine à dix jours après les premières captures » rappelle Emmanuel Griard.

En Yvelines, la situation est très disparate. Alors que certains achèvent leurs semis, d'autres commencent à peine. « Nous avons conseillé de retarder un peu les semis compte tenu des problèmes de désherbage que nous rencontrons » souffle la conseillère du Cercle de Houdan-Rambouillet (Yvelines), Chloé Michelet.

Sur les colzas, les premières captures de charançons ont également été effectuées.

Enfin, les récoltes de betteraves et maïs se poursuivent avec des rendements corrects : aux alentours de 80 tonnes en betterave et entre 80 et 100 tonnes en maïs.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages