Encore quelques jours pour visiter Chaumont

par Eric Young, mis à jour à 11:31
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Encore quelques jours pour visiter Chaumont

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire fermera ses portes le 2 novembre.

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire ferme ses portes le 2 novembre. Il est toujours bon d'y faire un tour à l'automne même si on l'a déjà visité durant le printemps ou l'été puisque d'autres plantes auront poussé, faisant naître ainsi de nouveaux paysages.

Cette année, le festival porte sur « les péchés capitaux ». Le jury, présidé par le musicien William Christie, a sélectionné vingt-six propositions autour de ce thème. Bien sûr, on y trouve les jardins gourmants, ceux qui incitent à la paresse ou la luxure, celui qui cache la cassette de l'avare Harpagon, ou encore le reflet d'une mare où complaire son orgueil par admiration de sa propre image narcissique. Bref, le thème a été décliné. On voit bien aussi l'intention des programmateurs : attirer le chaland en titillant ses émois un peu coupables.
Pourtant, l'expérience de la visite n'est pas du tout celle-là. Bien au contraire, on vit plutôt une redemption — ou une contrition. Cette différence résulte de deux caractéristiques essentielles du lieu. D'une part, on chemine dans un jardin. On écrit donc une histoire avec nos pieds. On signifie ainsi avec notre corps que rien n'est figé. La nature nous le rend bien d'ailleurs, qui évolue au fil des jours et des saisons. Pour reprendre une réthorique chrétienne, le pécheur n'est donc pas englué dans son malheur mais il est sur la voie du renouveau.
D'autre part, dans un jardin, même si on l'a voulu inondé de péchés, on n'y voit que des vertus : la tempérence des fleurs aux parfums délicats, le courage et l'humilité du jardinier qui s'adapte en suant aux exigences de la terre, manifestant une grande prodigalité puisqu'il offre le fruit de son travail au regard des autres. 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages