Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

FDSEA : un exercice marqué par la crise

par Hervé Colin, mis à jour à 23:11
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
FDSEA : un exercice marqué par la crise

La FDSEA d'Eure-et-Loir, lors de son assemblée générale, est revenue sur une année marquée par une récolte catastrophique, mais riche en victoires syndicales.

« C'est le ciel qui nous est tombé sur la tête. Nous ne sommes pas préparés à ce genre de choses », a lancé Jean-Michel Gouache le 2 mars à Chartres, en ouverture de l'assemblée générale de la FDSEA d'Eure-et-Loir qu'il préside, à propos du décès soudain du président de la FNSEA, Xavier Beulin.

« Il avait toujours un train d'avance sur nous. Il a tracé un sillon, maintenant nous devons le suivre et la nouvelle équipe de la FNSEA n'aura aucun mal à le faire, tant sa vision était claire », a-t-il ajouté, avant d'inviter chacun à se recueillir un instant.

La suite des travaux de l'assemblée a fait la part belle à l'activité syndicale de l'année écoulée, résumée en vidéo.

Un exercice marqué par une récolte catastrophique qui a bien évidement influencé l'activité des équipes de la FDSEA.

Très vite il a fallu sensibiliser les autorités territoriales — DDT, préfecture — sur la situation qu'étaient en train de vivre les agriculteurs du département.

Un chiffre a été mis en avant : une perte de près de deux cent cinquante millions d'euros de chiffre d'affaires pour les exploitants du département.

Des cellules de crise réunissant les acteurs agricoles du territoire ont été organisées régulièrement.

Le syndicat a obtenu alors la reconnaissance du cas de force majeure et le dégrèvement, hélas partiel, de la TFNB.

L'activité a également été soutenue sur le plan de la réglementation environnementale. Ainsi, la mise en place de fiches de bonnes pratiques phytosanitaires à permis d'éviter l'établissement d'une réglementation trop contraignante.

De même, la menace de la création de zones de non traitement à proximité des habitations par la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a fait peser le risque d'une perte de 40 000 hectares de production sur le département.

Les opérations de taguage des routes et la mobilisation des élus, ont poussé la ministre à reculer.

Le dossier des déclaration Pac a également largement occupé le syndicat dès le mois d'avril.

Celui-ci a d'abord fait pression pour obtenir le recul de la date limite de dépôt. Ensuite, tout le monde s'est mobilisé pour accompagner au mieux les adhérents. Plus de cinq cents dossiers Pac ont ainsi été bouclés en rendez-vous individuels.

Par ailleurs, une délégation de responsables de la région est allée demander des comptes à l'Agence de service et de paiement (ASP) afin d'obtenir le versement de la Pac 2015 pour ceux qui ne l'avaient pas encore touchée.

Le rapport d'activité a pointé également la riche année de la commission des agricultrices de la FDSEA, qui a publié un livret à leur destination.

Il a souligné également les différents services que peuvent rendre le syndicat en matière de conseil, sur le plan juridique, la formation, ou encore pour l'achat de carburant. En 2016, c'est l'achat de près de trois millions de litres qui a été ainsi réalisé.

Enfin, la partie informative de la réunion a été consacrée à une table ronde sur les systèmes assurantiels en agriculture.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages