Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

FDSPL 77 : « se battre ensemble et s’unifier »

par Laurence Dupuis, mis à jour à 17:10
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
FDSPL 77 : « se battre ensemble et s’unifier »

Au cours de l’assemblée générale de la FDSPL 77, le mardi 4 avril à Dagny, les nouveaux cahiers des charges des AOP bries de Melun et de Meaux ont été abordés.

« En Seine-et-Marne, le lait a toute sa place. Cette production, avec ses appellations d'origine protégée, est clairement un marqueur identitaire fort. Notre responsabilité est de regarder comment la filière laitière existera encore dans dix ans », a insisté le président de la FDSEA 77, Arnaud Rousseau, le mardi 4 avril à Dagny lors de l’assemblée générale de la Fédération départementale des syndicats de producteurs de lait de Seine-et-Marne.

Et d’appeler les producteurs à porter, tous ensemble, au niveau de la région, un projet économique et industriel qui les intègre ainsi que l’ensemble de la filière.

Un appel à l'unité appuyé par le président de la FDSPL 77, Jean-Claude Pette, au sujet des AOP : « Aujourd’hui, le vrai combat que nous devons mener, c’est arriver à déconnecter le prix du lait des produits AOP des produits industriels comme le font déjà certaines AOP. À un an de la mise en place du cahier des charges, il faut qu’on soit capable de se battre ensemble et de s’unifier, notamment au moment de la signature de la nouvelle déclaration d’intention lors de l’entrée en vigueur du cahier des charges des AOP. Une prime AOP devra alors être actée de manière claire et contractuelle ».

Dans un second temps, les participants ont pu assister à une présentation détaillée du nouveau cahier des charges et ses conséquences sur leur système de production.

De plus, le président Pette a longuement évoqué le prix du lait en fonction des collecteurs – quatre en Seine-et-Marne depuis septembre 2016 - et sa décomposition – prix de base, primes qualité et AOP.

De grandes hétérogénéités sont à noter dans le département. Si la conjoncture est plus favorable actuellement au prix de lait, d’importants stocks de poudre de lait – quatre cent mille tonnes soit 80 % de la consommation annuelle - empêchent une remontée des prix malgré la baisse de la collecte.

Cette assemblée générale a également été l’occasion d’aborder des points aussi variés que l’association des producteurs de lait de Seine-et-Marne, organisation de producteurs qui regroupe deux tiers des producteurs concernés –ceux collectés par Sodiaal n’en font pas partie-, la loi Sapin II qui impose l’affichage d’un prix dans les contrats, la valorisation des veaux, « un vrai sujet économique » et différentes enquêtes lancées par la FNPL. Enfin, une vidéo présentant les actions et le rôle du Centre national interprofessionnel de l’économie laitière a été diffusée.

Le mot de la fin est revenu au président de la chambre d’Agriculture, Thierry Bontour, qui est revenu sur le contexte difficile de 2016 et l’aide au conseil. Ce soutien, mis en place par la chambre d’Agriculture et le conseil départemental, sera ouvert prochainement.

Enfin, il a donné rendez-vous aux éleveurs à la foire de Coulommiers qui mettra en avant les quarante AOP laitières fromagères.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages