Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Gâtichanvre acquiert sa propre ligne de transformation

par Marine Guillaume, mis à jour à 10:49
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Gâtichanvre acquiert sa propre ligne de transformation

Dans le sud de l'Essonne, la filière chanvre prend encore de l'ampleur. La société Gâtichanvre vient d'acquérir une ligne de transformation pour la matière première.

Il aura fallu pas moins de treize poids lourds pour l'acheminer. À Prunay-sur-Essonne, la société Gâtichanvre vient d'acquérir une ligne complète de défibrage et de transformation pour sa matière première, le chanvre.

Ce qui n'était encore qu'un projet il y a six mois est devenu réalité et d'ici à la fin de l'année, la machine devrait permettre à la filière chanvre essonnienne d'être quasiment autonome, de la production à la vente aux industriels.

« Nous avons investi plusieurs centaines de milliers d'euros dans cette ligne de transformation qui arrive tout droit de l'est de la France », explique le président de Gâtichanvre, Nicolas Dufour : « Elle va nous permettre de transformer nous-mêmes le chanvre que nous produisons en Essonne, Seine-et-Marne et Loiret. D'une part, nous fabriquerons la fibre de chanvre telle que les plasturgistes la recherchent et, d'autre part, nous serons capables de valoriser la chenevotte (paille de chanvre utilisée notamment pour l'isolation des bâtiments, ndlr). »

À terme, l'objectif de Gâtichanvre sera d'obtenir le label « Construire en chanvre » afin de séduir l'ensemble des professionnels du bâtiment.

Pour le moment entreposée comme une vieille dame endormie dans le hangar de la société, la ligne de transformation va subir quelques révisions et améliorations dans les prochaines semaines puis sera intégralement remontée afin d'être prête d'ici à la fin de l'année. 

« Le concepteur de la ligne ainsi que le chef de la maintenance de la société où elle était auparavant installée vont la réviser entièrement et la remettre en service au plus tard pour décembre prochain », se réjouit Nicolas Dufour, qui précise : « L'idée, c'est d'arriver à transformer la moitié de la récolte 2016. »

Au total, la machine pourra avaler neuf cents tonnes de chanvre à l'année et nécessitera l'embauche de cinq personnes pour l'alimenter et l'entretenir.

À cela viendront s'ajouter douze autres emplois solidaires créés avec la Scop Val'emploi d'Étampes. 

« Un local supplémentaire va être construit et les employés y fabriqueront des blocs de chaux-chanvre pour le bâtiment à partir du chanvre qui sortira de notre ligne », jubile celui qui est agriculteur à Champmotteux et qui travaille au développement de cette filière chanvre depuis 2008. 

Pour cette nouvelle campagne, le nombre de producteurs de chanvre et surtout les surfaces cultivées explosent, passant de 250 hectares l'an dernier à 650 hectares cette année. 

« Nous avons cherché à augmenter les surfaces et devant l'intérêt que présente la filière, les réponses positives ont été abondantes », sourit le président de Gâtichanvre.

La seule moissonneuse disponible l'an dernier ne suffira plus. Deux autres ont été acquises par des entrepreneurs cet hiver et seront en service pour la moisson.

« Et l'année suivante, ce sera encore plus », affirme Nicolas Dufour. Gâtichanvre ne semble pas vouloir s'arrêter en si bon chemin.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages