Guyaume Vollet, sonneur de talent

par Laure Sauvage, mis à jour à 12:17
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Guyaume Vollet, sonneur de talent

Sonneur depuis son plus son plus jeune âge, Guyaume Vollet, multi-champion international de trompe, transmet sa passion pour la trompe de chasse avec une pédagogie en constante évolution.

Passionné par la trompe de chasse, Guyaume Vollet a à cœur de faire découvrir cet instrument traditionnel et son environnement.

«  Tout le monde est capable de sonner, assure le trentenaire cinq fois champion international. Je veux ouvrir cet art à un public le plus large possible  ».

Classé depuis 2015 au patrimoine culturel immatériel de France, l’art de sonner de la trompe a évolué au fil du temps, s'affranchissant de la vénerie et trouvant sa place dans le monde musical.

«  Sonner capte l’attention des plus jeunes et réveille les sens des personnes plus âgées, poursuit-il. Tout le monde a la capacité de réussir  : une oreille ça se travaille, on finit toujours par y arriver. Il faut de la volonté et beaucoup de passion pour atteindre le plus haut niveau. Mon objectif, c’est que tous ceux qui ont envie de pratiquer cet instrument de style baroque réussissent  ».

Guyaume Vollet a débuté la trompe à l’âge de huit ans lors de chasses à courre en forêt d’Orléans.

«  Un jour, un ami de mes parents m’a dit ‘‘si tu veux bien chasser il faut bien sonner’’, j’ai donc commencé à prendre des cours à l’âge de 9 ans pour me perfectionner, se souvient le Loirétain. Ça m’a tout de suite plu et je m’y suis mis à fond  ».

Le talentueux jeune homme a vite fait ses preuves en se classant 1er au championnat de France et international de trompes en 2007 à Châteauroux. Alors seulement âgé de 18 ans, il a aussi battu le record du plus jeune titré.

«  Ma sœur est violoniste, l’environnement familial a favorisé mon goût pour la musique, précise-t-il. Mais, si on veut réussir les concours, la trompe c’est 100  % de travail. Pour qu’un morceau soit parfait il faut le travailler  ».

Issu d’une fratrie de huit enfants, le sonneur donne une grande place à l’humain et au partage. «  J’adore partager ma passion, que ce soit la trompe, mais aussi la nature, la chasse… Aujourd’hui, il est naturel d’enseigner pour moi, mais ça n’a pas toujours été le cas  », reconnaît-il.

Croulant sous les demandes de cours, le musicien expérimenté a saisi l’opportunité de devenir directeur musical et ambassadeur de «  Des trompes et vous  » en 2014 et ainsi réussir à faire de sa passion son métier.

Entre les cours particuliers, les stages, le travail en école, Guyaume prend aussi le temps d'approfondir sa vision de la trompe et sa manière de l’enseigner au travers d’un ouvrage qui doit améliorer l’apprentissage de ses élèves.

Lui qui affirme que lorsque l’on «  se professionnalise, on est obligé d’être bon  » s’est fixé comme objectif en 2020 d’aller chercher une 6e place de champion international, lors de la fête de la Sange à Sully-sur-Loire en septembre prochain.

Doriane Mantez

Souvenir de la fête de la Sange 2019 :

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages