Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Intempéries et crise agrciole : le bilan en chiffres

par Chloé Cartier-Santino, mis à jour à 21:33
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Intempéries et crise agrciole : le bilan en chiffres

La chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher a réalisé un bilan concernant les intempéries, les inondations et la crise agricole 2016. Il a été présenté lors de la dernière session ordinaire du 12 septembre.

Les évènements climatiques successifs qui ont frappé le Loir-et-Cher ont provoqué des dégâts importants et la perte de 40 % du chiffre d’affaires de la ferme du Loir-et-Cher pourrait atteindre près de 300 millions d’euros.

L’hiver a été doux mais les températures sont descendues jusqu’à – 4°C, et donc à la limite des gelées noires les 27 et 28 avril au matin.

Et les températures des mois d’avril, mai et juin ont été inférieures aux moyennes sur trente ans. Ces gelées d’avril ont touché le vignoble du département, avec pour certaines exploitations des dégâts jusqu’à 90 %. C’est 30 % du potentiel de production qui a été détruit par le gel.

En ce qui concerne les précipitations, de janvier à mai, entre 83 et 95 % de la pluviométrie normale annuelle sont tombés.

C’est le mois de mai qui a été le plus arrosé : il a été trois fois plus pluvieux que la normale (200 mm), soit l’équivalent de quatre mois de précipitations en année normale sur un mois.

Le bilan hydrique a donc été très excédentaire.

Fin mai, tous les types de sols étaient saturés en eau, ce qui a mis les plantes en anoxie à une période où les cultures d’hiver assurent fécondation et remplissage des grains. Rivières et cours d’eau ont débordé et mis sous l’eau 16 000 hectares de prairies (50 %) et 35 000 hectares de terres cultivées.

De plus, la montée des eaux a pris au piège quelques troupeaux et pour les bêtes qui ont pu être évacuées, cela a eu des incidences sur leur santé, entraînant des frais vétérinaires conséquents.

Concernant la vigne, cela a contribué au développement de maladies cryptogamiques.

En revanche, en juillet et août, le déficit hydrique était de 80 %. Une quasi-absence de pluie aggravée par des températures caniculaires.

Les cultures d’été se sont dégradées de jour en jour, l’implantation du colza pour 2017 a été compromise et les espoirs de récolte de fourrage d’automne éteints. 

Les fortes pluviométries, la faible luminosité et la pression des maladies ont provoqué des pertes de rendement et de qualité dans un contexte de prix très bas.

La perte à l’hectare de chiffre d’affaires pour les céréales a été évaluée à 730 €/hectare, soit – 63 % du chiffre d’affaires. Cela représente 100 000 € de perte de recettes pour une exploitation céréalière moyenne en Loir-et-Cher, soit un cumul des pertes qui atteint 165 millions d’euros pour les céréales.

Quant aux vignes, la perte cumulée à cause de la sécheresse, qui a provoqué un blocage de la maturité du raisin, représente plus de 50 % de la vendange, soit 40 millions d’euros.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours

  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages