Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

L'AS 77, une quadra en pleine forme

par Laurence Dupuis, mis à jour à 15:26
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L'AS 77, une quadra en pleine forme

L’association de gestion et de comptabilité AS 77 a célébré ses quarante ans lors de son assemblée générale.

« AS 77 : quarante ans à vos côtés ». Tel était le leitmotiv de l’assemblée générale d’AS 77 mardi 13 juin au Mée-sur-Seine durant laquelle la vie de la structure – initialement appelée Centragri 77 -, et ses évolutions depuis sa création ont été rappelées.

AS 77 compte aujourd’hui 985 adhérents dont 70 % d’agriculteurs, un conseil d’administration de treize agriculteurs du département et 23 salariés équivalent temps plein. « La structure, qui reste à taille humaine, peut envisager l’avenir avec sérénité », a souligné le trésorier Gérard Gragy, qui a présenté les données chiffrées de l’organisme marquées par une grande stabilité financière.

Les fortes valeurs associatives sont la carte d’identité d’AS 77, ce que n’ont pas manqué de rappeler les quatre présidents qui se sont succédé au cours de ces quatre décennies d’existence. En résumé, « on  est passé de l’autonomie à coût réduit en 1977, aux notions d’adaptation et réactivité en 2017 » .

« À l’époque, nous sentions qu’il fallait former et accompagner les agriculteurs dans la gestion de leur exploitation afin qu’ils maîtrisent les différentes facettes de leur métier, techniques mais aussi économiques. D’où la naissance de Centragri 77 qui a vu le jour en 1977 alors que se mettait en place la fiscalité au réel en agriculture. La réussite a été permise grâce à des personnes motivées » se souvient le président fondateur, François Bouillé.

Des propos appuyés par son successeur en 1981, Jean-Louis Colas qui sortait du CDJA : « Nous avions envie de rendre autonomes les adhérents, qu’ils comprennent mieux leurs chiffres et qu’ils deviennent des entrepreneurs à part entière. Les valeurs humaines étaient mises en avant pour que les agriculteurs restent maîtres de leur destin. Ce fut également une période de transition avec l’appui auprès de groupes de départements voisins ».

En 1989, il laisse une structure bien établie à Anne-Marie Nuyttens : « Le bâtiment bien construit est devenu un immeuble en biomatériaux, car durable. Les premières pierres ont forgé la maison et toutes les décisions ».

Cette époque est également marquée par la structuration en réseau national et régional, et le début de la réforme des professions comptables.

En 2002, l’actuel président, Didier Crapart prend les rênes de Centragri 77 qui deviendra AS 77 l’année des trente ans de la structure. « AS 77 ce sont des prestations efficaces à un coût modéré, avec des collaborateurs imprégnés des valeurs d’AS 77 qu’on cultive ».

Puis des adhérents, certains depuis plus de trois décennies, ont apporté leur témoignage aux côtés de leur conseiller.

Après un clin d’œil aux démarches numériques sous forme de saynète théâtrale jouée par un couple d’agriculteur, Gilles et Sabrina Derosin, une conférence de Sylvain Lavelle, enseignant chercheur à l’Icam Paris sur la révolution numérique et la place de l’humain a clos cette assemblée générale anniversaire.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages