Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

L'impact des insectes est moindre dans des colzas vigoureux

par Eric Young, mis à jour à 15:34
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L'impact des insectes est moindre dans des colzas vigoureux

La meilleure stratégie de lutte contre les insectes d'automne commence au semis en se fixant comme objectif des colzas vigoureux.

La meilleure stratégie pour gérer les altises et les charançons du bourgeon terminal est de remettre l'agronomie au coeur du système en soignant l'implantation et en favorisant la croissance dynamique des colzas. L'objectif est d'obtenir un colza suffisamment développé lors de l’arrivée des grosses altises adultes mais également en entrée d’hiver pour faire face aux larves d’altise et de charançon du bourgeon terminal.

Un semis autour du 20 août (25 août maximum) se traduit par un colza en moyenne à 3-4 feuilles à la mi-septembre. C’est le moment où les grosses altises adultes  arrivent en général dans les  parcelles mais aussi le stade de fin de nuisibilité des altises adultes. Tout traitement est alors généralement inutile. 

Bien sûr, avec ces semis précoces, il faut maitriser sa densité (40 plantes maximum/m2) et choisir des variétés peu sensibles à l’élongation. Plus le colza est vigoureux au démarrage, moins il est sensible aux dégâts de ravageurs comme les altises.

Dans les situations à faible disponibilité en azote, privilégier les apports organiques dont une partie de l’azote est disponible rapidement et une autre plus lentement (pour limiter les faims d’azote tardives à l’automne).

À défaut,  l’apport peut être sous forme d’azote minéral, dans le respect de la réglementation en vigueur.

Dans ce cas, il est conseillé de l’associer à du phosphore et de l’apporter si possible en localisé.

En présence de paille, le labour est conseillé afin d’assurer un enfouissement optimal tout en garantissant une bonne structure pour la croissance du pivot. En non labour, l’exportation des pailles est à privilégier. À défaut, il est conseillé de réaliser un nombre de déchaumages suffisants pour bien enfouir la paille et obtenir une fissuration sur 15cm minimum pour permettre le développement du pivot. 

Enfin, au semis proprement dit, l'utilisation du semoir monograine est idéale parce qu'elle assure un bon contact sol-graine et conduit donc à une bonne vigueur au démarrage et à une régularité de la levée. 

Un roulage peut diminuer les dégâts d’altises adultes en réduisant les zones d’abris pour les altises (comme pour les limaces) mais cette technique est à proscrire dans les sols où elle pourrait provoquer de la battance (ex : sols limoneux).

L. Ruck et L. Jung 

Terres inovia teste les associations

Les parcelles de colza implantées avec des légumineuses gélives ont montré que cela pouvait réduire les dégâts d’altises adultes. En améliorant la nutrition de la culture, les plantes compagnes réduisent aussi  l’impact des larves d’altises et charançon du bourgeon terminal. Privilégier la féverole (sauf en cas de présence dans la rotation) qui donne les meilleurs résultats sur les ravageurs d’automne. Son coût et sa sensibilité aux herbicides est plus faible que d’autres espèces. Semer précocement, sans trop de décalage avec le colza, avec un objectif de 12-15 pieds/m² de féveroles. Désherbez de préférence avec du Novall ou Alabama (2l/ha maximum en fractionné). Un semis à la volée suivi d’un passage d’outil est possible sinon semez en un seul passage avec une trémie supplémentaire sur le semoir ou réaliser deux semis séparés. Si le couvert ne gèle pas pendant l’hiver, il est possible d’appliquer du Lontrel (100-120g/ha + 1l/ha d’huile) à partir du 15/02. 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages