La coopérative Bonneval, Beauce et Perche lance un projet de méthanisation

par Hervé Colin, mis à jour à 17:11
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La coopérative Bonneval, Beauce et Perche lance un projet de méthanisation

La coopérative agricole Bonneval, Beauce et Perche a tenu son assemblée générale le 7 décembre à Bonneval. La réunion a été marquée par l'annonce d'un projet de méthanisation porté par la coopérative.

« À l'origine de la réflexion du conseil d'administration, trois éléments : les débouchés de nos issus de silos qui sont peu valorisés, une sollicitation extérieure fin 2017 pour un projet dans le Loiret et la volonté de porter de nouveaux projets créateurs de valeur, nos capacités financières le permettant. La réflexion a suscité un bel intérêt et une réunion du conseil d'administration a décidé d'étudier l'opportunité pour la coopérative de mener son propre projet de méthanisation ».

C'est ce qu'a déclaré le président de la coopérative agricole Bonneval, Beauce et Perche, Benoît Ferrière, avant de lancer une table ronde sur ce thème pour la deuxième partie de son assemblée générale annuelle, le 7 décembre à Bonneval. 

Avant cela, et comme il se doit, la coopérative a fait part à ses adhérents des résultats de son exercice clos au 30 juin 2018.

« La collecte en céréales a progressé de 36 % à 415 316 tonnes », a chiffré son directeur, Guillaume Rivet, précisant : « Après la récolte catastrophique de 2016, les rendements sont revenus à la normale sans pour autant atteindre ceux de 2015 ».

Il a également noté une amélioration de la qualité avec des taux de protéines de 12,4 % en blé tendre et de 15 % en blé dur, même si cette culture a connu de sérieux problèmes avec le taux de chute de Hagberg, ne permettant de valoriser au mieux que 40 % de cette récolte.

Néanmoins : « Malgré une collecte très satisfaisante, le chiffre d'affaires ne progresse que de 8 % à 104,9 millions d'euros, du fait de la forte augmentation des stocks céréales au 30 juin », a souligné Benoît Ferrière. Aussi, le résultat net — 254 000 euros — n'a pas permis le versement de ristournes mais seulement d'intérêts aux parts au taux de 2,94 %.

De son côté, la collecte de semence a connu une hausse de 33,7 %, due essentiellement à la hausse des rendements. Mais au final, la transformation en usine a enregistré une baisse de 17 %.

L'activité approvisionnements a vu la cession de produits aux sociétaires baisser de 2,22 %.

Si les services ont progressé de 19,45 %, la vente d'aliments a baissé pour sa part de 48,31 %. Le chiffre d'affaires en fertilisation a reculé de 3,9 %, en dépit d'une hausse des ventes en amendements, mais les ventes d'azote liquide ont régressé de 35 %. « Nous avons subi la concurrence des offres Internet », a expliqué Guillaume Rivet.

Sur la partie conseil, le directeur a fait part également de la mise en place d'un gros projet sur les interactions en blé tendre : « qui permettra d'identifier les itinéraires techniques les plus robustes d'un point de vue économique et environnemental ».

Dans son rapport moral, le président a déploré la séparation capitalistique de la vente et du conseil issue de la loi Egalim : « Ces activités sont liées et s'inscrivent dans l'objet même des statuts de la coopération avec pour objet d'optimiser les revenus de ses adhérents et non pas de vendre des produits dont l'utilité ne serait pas avérée. Les délais de mise en place de cette loi vont nous laisser le temps pour décider et nous adapter mais notre modèle sera inévitablement modifié ou bouleversé », a-t-il conclu.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages