Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

La FDSEA 77 fait salle comble

par Laurence Dupuis, mis à jour à 12:52
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La FDSEA 77 fait salle comble

Une salle comble : l’assemblée générale de la FDSEA 77, qui fêtait ses soixante-dix ans, a mobilisé près de cinq cents personnes –exploitants agricoles, élus, représentants de l’Etat- jeudi 28 mai à Provins.

Le président cantonal, Vincent Bouvrain, a accueilli les participants avant de laisser place à la partie statutaire. La trésorière, Charline Corman, a présenté les comptes qui laissent apparaître une stabilisation des hectares cotisants. Et de conclure « merci à vous agriculteurs, vous êtes le cœur de la FDSEA 77 ».

Puis, la première vice-présidente de la FNSEA, aux côtés du président de la FDSEA 77, Arnaud Rousseau, du secrétaire général, Cyrille Milard et des secrétaires adjoints, a répondu aux questions des cantons sur des sujets aussi variés que l’environnement, les déchets, le foncier, le social… Mais l’intervention d’un exploitant agricole sur son « aventure » avec la police de l’eau où il se voit traiter comme un délinquant majeur a marqué les esprits.

Ouverte par Olivier Lavenka, représentant Christian Jacob et conseiller départemental, la partie publique s’est poursuivie par le rapport d’activité vidéo, toujours aussi apprécié. Il  a relaté les événements de l’année 2014, une année marquée par de fortes mobilisations et de nombreuses crises. Puis le nouveau président du conseil départemental, Jean-Jacques Baraux, a annoncé l’instauration et le renforcement de différents partenariats et subventions avec le monde agricole.

Pour la FDSEA 77, l’agriculture peut faire gagner la France, une large partie de l’assemblée générale était consacrée au thème « Crise française, l’agriculture une opportunité ? ». Ainsi, Christiane Lambert a résumé l’action de la FNSEA par le triptyque mémoire, action et imagination.

Quant à Axel Kahn, il a apporté sa vision de l’agriculture et de la ruralité française suite à sa traversée de l’Hexagone par deux fois. « J’ai constaté un vrai maillage de la ruralité qui se revitalise. Le secteur agricole n’est pas le seul responsable, mais les agriculteurs n’ont jamais failli », a noté le scientifique et essayiste français.

« Gardons à l’esprit surtout dans les moments difficiles que notre terre seine-et-marnaise, sous un climat tempéré dans un pays moderne, à proximité d’un bassin de consommation de 12 millions de personnes est une chance enviée par de nombreux paysans dans le monde. Ne rêvons pas l’agriculture de demain, vivons là pleinement et construisons notre avenir, comme nos aïeux avant nous ». Tels ont été les mots de conclusion d’Arnaud Rousseau avant céder la parole au préfet, Jean-Luc Marx. Ce dernier a salué l’esprit de responsabilité et de mobilisation de la FDSEA 77 au sujet des déclarations Pac, marque d’un syndicalisme mature alors que cette réforme n’est pas la leur.

Enfin, le soixante-dixième anniversaire a été célébré au cours d’une soirée où une vidéo retraçait les moments marquants du syndicat majoritaire et donnait la parole aux anciens présidents. Une présentation des aigles de Provins a animé cette soirée de gala.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages