Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

La FDSEA 77 rassemble 430 personnes

par Laurence Dupuis, mis à jour à 14:49
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La FDSEA 77 rassemble 430 personnes

L’assemblée générale de la FDSEA 77 a fait salle comble ce mardi 24 mai à Coulommiers, sous la présidence d’Arnaud Rousseau. En effet, quatre-cent trente personnes assistaient à ce grand moment annuel du syndicalisme majoritaire.

« Sans la FDSEA 77, nous ne serions que des pions », a insisté le jeune président du canton de Coulommiers, Alban Guillemain d’Échon, dans son mot d’accueil avant l’ouverture de la partie statutaire.

Un nombre d’adhérents stables, des surfaces cotisantes en légère hausse se dégagent de la présentation des comptes par la trésorière, Charline Corman, dans un discours empreint d’humour qui a captivé l’auditoire.

Autre moment fort, l’élection ou la ratification des soixante-quatre membres du conseil d’administration — année élective oblige. Le huis clos s’est achevé par des questions des cantons sur des thématiques très variées.

Ouverte par le député-maire Franck Riester, la partie publique s’est poursuivie par un magazine vidéo qui retraçait l’année syndicale avec un leitmotiv : « Un syndicalisme, c’est s’opposer et proposer ».

Grande première en Seine-et-Marne, la présidente du conseil régional, Valérie Pécresse, a longuement évoqué ses ambitions pour l’agriculture francilienne avec notamment la mise en place d’un pacte agricole.

« L’arbre de l’agriculture tremble, la bourrasque est forte, des branches cassent, mais n’oublions jamais les racines. En agriculture, chacun sait qu’après la pluie vient le beau temps », c’est sur ces mots qu’Arnaud Rousseau a conclu son intervention après avoir rappelé que la FDSEA 77 est présente sur tous les fronts.

Enfin, une table ronde animée par le secrétaire général de la FDSEA 77, Cyrille Milard, sur le thème de « Environnement : contraintes ou opportunités ? » a réuni Éric Thirouin, membre du bureau de la FNSEA et président de la commission environnement, Anne Chain-Larché, sénatrice et vice-présidente à la région en charge de l’Agriculture et de la Ruralité, les présidents des JA 77 et de la FDSEA 77, Mathieu Beaudoin et Arnaud Rousseau, et les présidents des commissions environnement de la FDSEA 77 et de la chambre d’Agriculture, Sébastien Dromigny et Christophe De Rycke.

Très vivante et pragmatique, elle alternait questions aux participants et vidéos montrant les inepties de certaines réglementations environnementales auxquelles les exploitants agricoles seine-et-marnais doivent faire face mais aussi les actions mises en place en faveur de l’environnement à travers des exemples de pratiques d’agriculteurs du département.

En effet, ceux-ci sont les premiers acteurs de l’environnement mais cela filtre peu dans les médias.

Le mot de la fin est revenu au secrétaire général de la préfecture, Nicolas de Maistre, pour qui la question est : comment concilier deux incontournables : environnement et agriculture.

À l’issue des travaux, les participants se sont retrouvés pour un moment de convivialité dans la chaude ambiance musicale du groupe Uscule.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages