Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

La FDSEA a fait front 

par Christophe Belhomme, mis à jour à 17:19
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La FDSEA a fait front 

L'assemblée générale ordinaire de la FDSEA d'lle-de-France, 73e du nom, aura permis mardi 23 mai d'échanger dans la convivialité après une année 2016 particulièrement dure.

L'union fait la force ! Avec plus de 250 personnes réunies ce mardi 23 mai à l'Espace Coluche de Plaisir (Yvelines) dont de nombreux agriculteurs et délégués franciliens, l'assemblée générale ordinaire de la FDSEA d'lle-de-France, 73e du nom, aura permis d'échanger dans la convivialité après une année 2016 particulièrement morose.

Beaucoup de présents, ce qui démontrait une fois de plus que l'activité du syndicat reste dynamique.

Un dynamisme que l'on retrouvait lors de la présentation du rapport d'activité : reportages vidéo, graphiques sur grand écran et échanges avec la salle se succédant sans temps mort après la présentation des comptes 2016 par le trésorier de la fédération Cédric Beaurain. Tout en présentant ces comptes à l'équilibre marqués par une progression des recettes (de 6 %) il ne manquait pas d'évoquer « la surcharge de travail générée par le suivi hebdomadaire mais aussi par toutes les déclarations fiscales et réglementaires. Comme dans nos exploitations, cette surcharge administrative devient insupportable. C'est aussi un transfert des responsabilités vers les entreprises qui est intolérable... »

À noter que l'intégralité du résultat 2016 a été reversé dans les exploitations par une baisse de la cotisation 2017. Une décision prise par le conseil d'administration rendue indispensable suite à la crise traversée l'an dernier. 

Esquissant une présentation en six points des événements de l'année écoulée Damien Radet, secrétaire général de la fédération et Damien Greffin, président de la FDSEA, ont ensuite évoqué l'accompagnement des exploitants face à la crise dans une période compliquée.

« La profession est aujourd'hui EN PROIE au doute face à son avenir. À notre mesure nous avons fait le maximum pour accompagner les agriculteurs franciliens », a déclaré le président.

« Nous avons vécu une crise sans précédent. Et aucun secteur de production n'a été épargné. Mais la FDSEA s'est mobilisée et le lobbying post-moisson a payé même s'il faudra encore de nombreuses années pour éponger cette malheureuse année 2016 », a complété Damien Radet.  

La défense de l'outil de production, la lutte contre des contraintes environnementales dont les arrêtés ZNT (zones non traitées) et l'interdiction à venir des néonicotinoïdes, ou administratives de plus en plus nombreuses, les évolutions du métier provoquaient de nombreux échanges avec la salle de même que les actions de lobbying et de communication.

Frédéric Arnoult, président des JA d'Ile-de-France devait ensuite évoquer l'engagement syndical avant de laisser la parole aux nombreuses personnalités présentes : la vice-présidente du Département des Yvelines, Pauline Winocour-Lefèvre, la conseillère régionale Anne Cabrit, Guy Crosnier, président délégué à la ruralité au conseil départemental de l'Essonne.

Un hommage particulier a été ensuite rendu à Xavier Beulin, chacun venant évoquer non sans émotion un souvenir partagé avec l'ancien président de la FNSEA, voisin orléanais, homme visionnaire, parti bien trop tôt... 

Les vidéos de l'AG 2017 sont visibles sur la chaîne youtube via le compte FDSEA Ile-de-France.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages