La ferme de Maurepas résiste face au béton

par Marine Guillaume, mis à jour à 13:07
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La ferme de Maurepas résiste face au béton

Enclavée dans la zone commerciale d'Auchan Pariwest, la Ferme de Maurepas (Yvelines) subsiste sous l'impulsion de Guillaume Lavielle.

Maurepas, ses départementales à double voie et ses imposants ronds-points qui desservent la vaste zone commerciale d'Auchan Pariwest, et au détour d'une rue, une ferme avec veaux, vaches, poules et cochons... qui fait figure de résistante.

La Ferme de Maurepas (Yvelines) vit la périurbanité de plein fouet et subsiste grâce au travail de Guillaume Lavielle et de sa famille. Ce jeune agriculteur a repris l'exploitation familiale en 2013 et a même agrandi la ferme.

« Quand je me suis installé, il y avait soixante hectares de grandes cultures et une dizaine de vaches allaitantes, raconte Guillaume Lavielle. Aujourd'hui, j'ai cent vingt-cinq hectares dont trente de prairies, trente bovins, un atelier de deux cent cinquante poules pondeuses, des volailles et je m'essaie aux cochons en ce moment. Mes parents cultivaient une grande partie de la zone commerciale. Aujourd'hui, tout cela est bétonné et j'ai dû aller chercher des terres beaucoup plus loin. »

Chaque jour, Guillaume Lavielle sillonne donc les routes avec ses engins agricoles. « J'ai des terres du côté du Mesnil-Saint-Denis et jusqu'à Bazoches, Mareil-le-Guyon et même Gambais, explique-t-il alors qu'il doit faire face aux conditions de circulation agricole. Je n'ai que du petit matériel pour pouvoir emprunter les axes routiers facilement et je fais faire la moisson par d'autres agriculteurs, je n'ai pas de moissonneuse-batteuse ». 

Dans sa ferme, Guillaume Lavielle a également développé la vente directe.

D'une petite dizaine de mètres carrés auparavant où il écoulait sa production d'œufs, il vient d'ouvrir un tout nouveau magasin qu'il ouvre trois fois par semaine.

« La création de l'atelier de découpe de Rambouillet a rendu possible ce projet car je peux récupérer et vendre moi-même les colis de bœuf, veau ainsi que les volailles », précise le jeune agriculteur, qui vient d'adhérer au réseau Bienvenue à la ferme et qui participe pour la première fois à la Balade du goût.

Samedi et dimanche, il accueillera le public de 10 heures à 18 heures et proposera des visites de la ferme ainsi que des dégustations de viande à la plancha et de rillettes. « J'espère pouvoir faire de nouvelles rencontres, avoir l'occasion d'expliquer mon métier aux gens et leur permettre de découvrir des bons produits locaux ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages