Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

La méthanisation collective au service de l’élevage

par Chloé Cartier-Santino, mis à jour à 18:28
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La méthanisation collective au service de l’élevage

Le chantier du site de méthanisation a commencé à Savigny-sur-Braye (Loir-et-Cher) afin de produire du biogaz qui sera réinjecté dans le réseau de distribution de gaz naturel et va générer des matières fertilisantes pour l’agriculture.

Le 30 septembre dernier, le préfet de Loir-et-Cher a donné son autorisation d'exploiter l'unité de méthanisation, par arrêté, à la société MethaBraye SAS. Le chantier se trouve à Savigny-sur-Braye, au lieu-dit Le Champ de l’Homme.

Une unité de valorisation de matières organiques par méthanisation en voie liquide va être mise en place.

Objectifs : produire du biogaz, à partir d’effluents agricoles du territoire, qui après épuration et transport, sera injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel, mais générera aussi des matières fertilisantes qui seront valorisables en agriculture.

L’installation valorisera 30 536 tonnes par an de biomasse répartie de la manière suivante :

• 25 542 t/an d’effluents animaux : fumiers, fientes et lisiers.

• 3 994 t/an de déchets végétaux : cultures dérobées, marc de pomme, déchets de céréales, tontes de pelouses, etc.

• 1 000 t/an : effluents liquides du site.

La capacité de traitement sera de 83,7 t/jour en moyenne.

Le biométhane sera transporté épuré jusqu’à un site d’injection sur la commune de Naveil afin d’être injecté dans le réseau des environs de Vendôme. Méthabraye sera le premier utilisateur en France de ce procédé, appelé portage.

La production de biométhane injecté dans le réseau représente la consommation annuelle en gaz naturel d’environ 462 maisons individuelles.

Le traitement des déchets agricoles par méthanisation permet, par rapport à une situation initiale, une réduction des gaz à effet de serre d’environ 3 300 tonnes équivalent CO2. Ceci correspond globalement aux émissions annuelles de 1 650 voitures neuves.

Le site a été conçu de manière à prévenir les émissions d’odeurs. Il est relativement isolé (habitation la plus proche à 400 mètres) et le procédé est en anaérobie, ce qui signifie que la méthanisation a lieu dans des réacteurs fermés, étanches et dont l’atmosphère intérieure est contrôlée.

Par ailleurs, toutes les opérations de réception, stockage et traitement des matières odorantes ont lieu dans des locaux fermés placés sous aspiration d’odeurs et reliés à un biofiltre.

Toutes ces informations sont issues du résumé non technique (RNT) de l'étude d'impacts réalisée à l’occasion de la demande d’autorisation d’exploiter le site. Ce document est disponible sur le site Internet de la préfecture du Loir-et-Cher.

Créée en juillet 2012, la SAS Méthabraye, présidée par Delphine Descamps, regroupe dix-sept exploitations du Nord-Ouest du Loir-et-Cher (troupeaux de vaches laitières, allaitantes, volailles et porcs), soit 34 agriculteurs regroupés au sein de la société, majoritairement situés à Savigny-sur-Braye.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017

  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages