Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

La MSA Ile-de-France poursuit ses efforts

par Marine Guillaume, mis à jour à 00:24
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La MSA Ile-de-France poursuit ses efforts

La MSA Ile-de-France a tenu son assemblée générale annuelle à la Cité universitaire de Paris le mercredi 8 juin.

« Les mesures engagées depuis trois ans pour redresser la MSA Ile-de-France commencent à porter leurs fruits. La situation s'améliore mais je n'ignore pas les mécontentements. Il faut poursuivre nos efforts. » Pour sa première assemblée générale à la tête de la MSA Ile-de-France, Olivier Hue s'est voulu confiant.

Mercredi 8 juin, à la Cité universitaire de Paris, entouré des administrateurs, il a  dressé le bilan de cette première année de mandature.

« S'agissant de la réduction de nos dépenses, la pression est forte mais ce début de mandat est encourageant », a affirmé le président de la MSA, avant de concéder : « Nous avançons dans un environnement contraint avec de nombreuses mesures gouvernementales à mettre en œuvre et des réformes multiples qui impactent notre organisation et notre fonctionnement. »

Olivier Hue a également évoqué le contexte agricole difficile et affirmé que la MSA restait mobilisée et réactive en prenant l’exemple de la baisse du taux de la cotisation maladie des exploitants qui a pu être ainsi visible dès le premier appel.

L'année 2016 marque la fin de la Convention d'objectifs et de gestion (COG) 2011-2015 et le début d’une nouvelle pour la période 2016-2020.

« 85 % des engagements ont été réalisés », a affirmé le directeur de la MSA, Laurent Pilette, évoquant aussi la réduction des effectifs de la Caisse de 12 % et une forte baisse des charges de fonctionnement : « Pour les années à venir, nous avons identifié trois axes d'amélioration : la productivité, la relation téléphonique et la gestion des réclamations. »

Tout en soulignant que d'ici à 2020, la MSA Ile-de-France devrait, à nouveau, réduire ses charges de fonctionnement de 15 % et que le taux de remplacement des départs à la retraite plafonnerait à 30 %. 

Au cours de cette assemblée générale, un projet de rapprochement avec la MSA Marne-Ardennes-Meuse a également été dévoilé.

« La réflexion est engagée pour étudier quelles activités seront concernées, qui les gérera et à quelle échéance », a fait savoir Laurent Pilette.

Olivier Hue a toutefois rassuré l'assemblée : « Mutualisation ne veut pas dire fusion. Certaines de nos activités seront transférées à nos voisins et en retour, d'autres nous seront confiées. Ceci dans le but d'obtenir des gains de productivité et de préserver des moyens pour garder un ancrage territorial. »

Enfin, parmi les nombreux projets devant être menés, le président et le directeur ont évoqué le projet de construction d'un nouvel immeuble à Gentilly pour les services administratifs ainsi que le centre de vacances de Peymeinade (Alpes-Maritime) qui, après d'importants travaux, rouvre ses portes ce 1er juillet.

« Le risque d'ennui est loin de nous guetter ! », a conclu avec humour Olivier Hue.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages