Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

La première moisson de Mathias Jauneau

par Hervé Colin, mis à jour à 17:53
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La première moisson de Mathias Jauneau

Le jeune éleveur Mathias Jauneau, 24 ans, a bouclé sa première récolte depuis son installation sur l'exploitation familiale à Charbonnières. Reportage.

Allez savoir pourquoi cette année la récolte engendre une fine poussière noirâtre. Est-ce la raison de la surchauffe de la moissonneuse-batteuse ? Toujours est-il que Mathias Jauneau est contraint de s'arrêter de temps en temps et de positionner la machine quelques minutes dos au vent, pour la refroidir.

Puis il repart dans cette parcelle de blé tendre, sur la ferme de son oncle Bernard — ils font semis et récolte ensemble —, située à La Bazoche-Gouet.

De fait, rien ne presse en ce 17 juillet, l'essentiel a déjà été battu et pour lui : « la récolte, on n'en fait qu'une, alors autant la faire bonne ».

Celui qui parle ainsi appartient à la quatrième génération qui se succède sur la ferme familiale située à quelques kilomètres de là, à Charbonnières. Et ce jeune homme de 24 ans, vient tout juste de s'installer.

En dépit du contexte : « j'étais plus impatient qu'inquiet », confie-t-il.

Cette année, c'est donc sa toute première récolte pour son compte, mais ce n'est évidemment pas la première fois qu'il moissonne...

Avec son frère Mathieu, il exploite ainsi un peu plus de cent quarante hectares — dont quinze d'herbe, quarante de maïs ensilage et le reste en blé, orge et colza — et élève un cheptel de soixante-quinze vaches laitières pour un volume d'environ 600 000 litres.

Mais avec le travail de ferme à façon, c'est plutôt 250 hectares qu'ils gèrent.

Par rapport à la récolte de l'an passé, cette fois : « globalement, c'est pas mal. En rendement c'est très bon, en PS*, il y a un peu de tout, et en protéines c'est correct. Ça ne va pas boucher tout le trou de l'an dernier, mais ça en fera une partie », estime-t-il.

Les frères Jauneau commercialisent leur récolte par le biais d'un intermédiaire blésois, auprès de qui ils achètent leurs intrants et qui assure le suivi technique.

Ils se passent donc des services d'une coopérative : « on stocke tout et on vend en direct, tout part à Rouen ou pour la minoterie Guiard à la Madeleine-Bouvet (Orne). Pour le lait, nous travaillons avec Bel, ce sont les moins mauvais, nous avons leur prix jusqu'en décembre et c'est plutôt correct... », considère Mathias.

Au fil de l'après-midi et en dépit des pauses rafraichissantes — pour la machine — et du nettoyage en bonne et due forme de son filtre à air au nettoyeur haute-pression, la parcelle est avalée par les quelques sept mètres de coupe de la machine, une Claas tucano 470.

Si certaines portions y étaient un peu plus compliquée à récolter du fait de blés bien couchés, il faut dire que la parcelle était une prairie auparavant et qu'à certains endroit — ombragés d'ailleurs — les vaches s'oubliaient peut-être plus qu'à d'autres, enrichissant ainsi le sol en azote, d'où la verse...

Mais la journée de Mathias est loin d'être terminée pour autant.

Il enchaîne sur une parcelle adjacente et tirera des bords jusqu'au coucher du soleil, voire un peu plus tard avec l'éclairage si besoin.

Il lui faudra ensuite nettoyer la moissonneuse et prendre quelques heures de sommeil avant de se lever aux aurores pour les animaux : « il y a toujours quelques choses à faire avec les vaches le matin », pointe-t-il.

Et tout ceci ne lui laisse guère le temps de profiter de sa petite fille, née il y a tout juste un mois...

*poids spécifique

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours

  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages