La Saussaye se prépare à la reprise

par Laure Sauvage, mis à jour à 21:18
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La Saussaye se prépare à la reprise

L'Eplefpa de Chartres-La Saussaye devrait recevoir ses élèves début juin dans la limite des capacités de son internat.

« Nous serons prêts à accueillir les élèves en juin, assure la directrice de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye, Frédérique Elbé. Le ministère va décliner ses mesures. En attendant, nous travaillons sur un plan de reprise de l'activité en établissant un protocole d'organisation et un protocole sanitaire. Nous serons prêt à rouvrir  ».

Cependant, le lycée agricole ne pourra pas recevoir tout le monde  : «  Nous devons savoir d'abord quelles classes seront autorisées à revenir et la capacité de l'internat va limiter nos possibilités, 90  % de nos élèves sont internes. Nous allons interroger aussi les familles par enquête pour savoir qui souhaite revenir et les enseignants, qui pourraient avoir développé une pathologie ou avoir des soucis de garde d'enfants. Et il faudra organiser la continuité pédagogique pour ceux qui reviennent et ceux qui ne reviendront pas. Difficile aujourd'hui de se projeter de façon très fine…  ».

Durant le confinement, le suivi des élèves a été organisé de deux façons. L'aspect social a été géré par la vie scolaire et le CPE  : «  Nous avons fait en sorte de savoir comment ça allait en appelant chacun une fois par semaine, ce qui nous a permis d'accompagner plus spécifiquement ceux qui n'allaient pas bien  », pointe la directrice.

L'aspect pédagogique a été assuré par les enseignants  : «  Nous avons utilisé différents outils, comme la visioconférence, pour l'organisation de classes virtuelles. Les cours ont également été envoyés en PDF (fichiers numériques, NDLR) et nous avons mis en place des groupes Whatsapp pour pouvoir répondre aux questions des élèves  », explique le directeur adjoint de l'établissement, Grégory Laborde, qui précise  : «  Les professeurs principaux se sont chargés d'aplanir les difficultés pour aider au maximum les élèves et éviter les décrochages  ».

Concernant les examens  : «  Tout se fera sur le contrôle continu avec les mêmes modalités que l'Éducation nationale en prenant en compte ce qui a été fait avant le confinement. Une commission régionale sera mise en place par la Draaf à laquelle nous remonterons les notes. Ceux qui auront plus de dix seront reçus et l'on étudiera le dossier et le livret des élèves qui auront entre 8 et 10. Cela va arranger ceux qui ont travaillé régulièrement, moins ceux qui comptaient sur les CCF (Contrôles en cours de formation, NDLR) ou l'oral… Mais la commission va avoir un gros travail à réaliser  », souligne Frédérique Elbé.

Avant la reprise, la désinfection totale du site est prévue, elle sera ensuite réalisée quotidiennement.

De nombreux éléments seront également à mettre en œuvre dans les bâtiments comme la définition de sens de circulation, la limitation des déplacements  : «  La mise en place sera progressive, explique la directrice. Nous pourrons voir si cela fonctionne avant l'arrivée des élèves. Il y a encore beaucoup d'interrogations mais plus on avance et plus nous avons de réponses. Nous attendons d'avoir tous les éléments pour communiquer aux élèves et aux enseignants, pour ne pas avoir à faire marche arrière  ».

Hervé Colin

Le 13 mai, à Sours. La directrice de l'Eplefpa de Chartres, Frédérique Elbé, et son adjoint, Grégory Laborde, attendent les dernières directives pour la reprise.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages