La Scael annonce de bons résultats

par Laure Sauvage, mis à jour à 14:51
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
La Scael annonce de bons résultats

Le groupe coopératif Scael a investi la salle Ravenne de Chartrexpo le 9 décembre pour son assemblée générale annuelle.

« Nous avons choisi d’être ici pour partager ce moment avec un maximum de salariés », a précisé Philippe Voyet, en ouvrant le 9 décembre, dans l’imposante salle Ravenne de Chartrexpo, l’assemblée générale du groupe coopératif Scael qu’il préside. Et pour être à la mesure du lieu, le groupe coopératif a réglé son assemblée générale comme du papier à musique. Pour en assurer le tempo, la Scael a fait appel à Sabine Quindou, ex-animatrice de l’émission « C’est pas sorcier » sur France 3, et s’est assuré les concours de l’économiste Jean-Marc Sylvestre et du philosophe et ancien ministre Luc Ferry, en vedettes américaines.

Mais avant cela, l’ensemble des responsables de pôle s’est retrouvé sur scène, sous la houlette du directeur général Cédric Burg, pour décliner le rapport d’activité de l’exercice passé du groupe. « La récolte 2013 s’est établie à 795 000 tonnes », a-t-il pointé, « une année conforme aux prévisions, marquée aussi par un retrait en approvisionnement. Mais sur nos fondamentaux, nous enregistrons une progression de dix pour cent. » Ainsi qu’une centaine de nouveaux coopérateurs. Le rapport d’activité a été aussi l’occasion de parler des laboratoires Microsept et CGAC. Le premier fêtait ses vingt ans d’existence et une forte hausse de son chiffre d’affaires (+11 %), le second son déménagement dans de nouveaux locaux à Chartres et son accréditation Cofrac — « chose rare dans le monde coopératif », a pointé Cédric Burg.

Le pôle trading export a, de son côté, enregistré la bonne activité de la société Lecureur. Celle-ci a en effet commercialisé plus de trois millions de tonnes de céréales sur l’exercice — un record. « Le but n’est pas de faire du volume pour du volume », a relativisé Cédric Burg, « mais bien de valoriser nos productions ». Le pôle distribution grand public a connu un exercice plus contrasté. Si la fréquentation est en hausse, grâce au travail de modernisation du réseau organisé par Guillaume Papillon, le chiffre d’affaires enregistre une légère baisse. Le maillage territorial est en recomposition avec les ouvertures de deux Gamm vert, prévues à Orgères-en-Beauce et Auneau, et la fermeture du magasin de La Chaussée-d’Ivry. Les résultats de cette politique sont d’ores et déjà sensibles sur l’exercice en cours.

D’un point de vue strictement comptable, le groupe coopératif Scael a fait part de bons résultats. Le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 891 millions d’euros, contre un peu moins de huit cents millions en 2013 — « en deçà de nos ambitions », a pointé Cédric Burg. Avec des capitaux propres imposants et un endettement limité, le groupe coopératif va pouvoir poursuivre sa politique de modernisation afin d’adapter ses outils et ses capacités de stockage à la vitesse de la récolte.

Le président du groupe, Philippe Voynet, a profité de son rapport moral pour revenir sur la réglementation : « La simplification ne semble toujours pas à l’ordre du jour, bien au contraire », a-t-il relevé : « L’empilement des règles ne conduira pas à une agriculture performante et économiquement viable. » Concernant la Pac, il a commenté : « Là encore, le degré de complexité atteint un paroxysme… Un système si clair que l’administration conseille de ne pas céder ou transmettre son exploitation, ne sachant interpréter les textes sur ce sujet. D’ailleurs, peut-on encore parler de politique commune, quand les céréaliers sont soumis à une distorsion de concurrence sévère par rapport à d’autres pays européens ? », s’est-il interrogé.

Enfin, sur la volatilité : « Nos revenus varient dans d’extraordinaires proportions en fonction, par exemple, des pressions géopolitiques sur lesquelles nous n’avons aucune emprise. Sur l’exercice écoulé, le blé tendre a connu une variation de plus de soixante-cinq euros la tonne… » Comment donner un sens au métier d’agriculteur dans ce contexte ? « C’est justement le rôle et le sens de notre coopérative », a conclu Philippe Voyet, rappelant que la Scael était « l’émanation d’un syndicat agricole ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages