Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

L’Afdi Ile-de-France et le projets de puits au Kassa (Sénégal)

par Laurence Dupuis, mis à jour à 14:42
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L’Afdi Ile-de-France et le projets de puits au Kassa (Sénégal)

Depuis quelques années, l’Afdi Ile-de-France œuvre au Sénégal à la création de puits et plus globalement à l’organisation des paysans et au développement de la production agricole.

Le Kassa est une zone excentrée à l’extrémité sud-ouest du Sénégal à la frontière de la Guinée-Bissau, extrêmement morcelée par des bras du fleuve Casamance dont c’est l’estuaire. La pluviométrie est abondante : environ 1400 m/m par an.

Dans les parties basses prédomine la culture du riz très ancienne, ailleurs se cultivent l’arachide, le maïs, le maraîchage et l’arboriculture (anacardiers, orangers, bananiers).

L’élevage y a aussi une place importante : porcs, bovins, ovins et caprins, volailles, mais point de chevaux en raisons de la trypanosomiase.

Le pays est majoritairement d'ethnie diola très diversifiée, mais d’autres cohabitent - peulhs, sérères, ainsi que différentes religions.

Le pays a été déchiré pendant de longues années par une guerre d’indépendance dont l’épicentre était à Oussouye, ce qui a eu pour conséquence l’isolement des populations, des destructions et un retard de développement.

L’Afdi Ile-de-France est intervenue dans cette région du Sénégal à la demande de jeunes du village de Diakène-Ouolof (pays de Kassa).

Dans un premier temps, elle a installé trois puits tout en poursuivant une réflexion commune sur un projet de développement régional et d'organisation des producteurs.

Ainsi a été créée en 2013 l’Association pour le développement agricole du département de Oussouye, lequel compte environ 50 000 habitants.

Vingt mille agriculteurs/éleveurs sont concernés directement par les programmes définis en assemblée générale.

Si l’eau est indispensable à la vie et à la production alimentaire, l’installation de puits est aussi un « prétexte » pour aborder les solutions aux problèmes de développement afin de satisfaire les besoins des populations en matière de santé et d’éducation.

Par ailleurs, des formations sur la santé animale sont organisées chaque année pour des groupes de vingt personnes, accompagnées d’un suivi sanitaire des troupeaux (vaccination de tous les animaux).

Pour plus d’efficacité et une veille sanitaire, l’Afdi Ile-de-France met aussi en place, avec le concours du vétérinaire, une formation d’assistants vétérinaires qui seront en charge des petites interventions et vaccinations, et de la distribution des médicaments de base, ce qui permettra de créer des emplois.

Enfin, l’Afdi Ile-de-France sert aussi d’intermédiaire avec toutes les structures pouvant apporter un concours à la bonne fin de tous ces programmes : micro-finance, école rurale pour la formation agricole, collèges, recherches de fournisseurs...

Ces actions sont bien perçues et appuyées, y compris par les autorités traditionnelles.

Pierre Charbonnier (Afdi Ile-de-France)

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages