L’agneau solognot dans la peau

par Laure Sauvage, mis à jour à 16:58
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L’agneau solognot dans la peau

Dominique Bouvault élève une centaine de brebis solognotes à Fontaines-en-Sologne. Accompagné d'une vingtaine d'éleveurs, il promeut cette race rustique et locale en relançant le projet de création d’une AOP.

« Il y a eu jusqu’à 500 brebis solognotes ici » annonce Dominique Bouvault, qui a repris depuis maintenant huit ans l’exploitation familiale située à Fontaines-en-Sologne. 

Âgé de 50 ans, celui qui « a toujours aimé venir sur la ferme » y élève aujourd’hui une centaine de brebis de race solognote et leurs agneaux, gère 110 ha de cultures non irriguées dont 40 ha de prairie et 200 ha de forêt. « Je suis à la recherche d’un équilibre entre cynégétique, économie et écologie, assure-t-il. Rien ne remplace l’expérience, c’est pourquoi j’adore discuter avec les agriculteurs, les éleveurs… leur prisme m’aide à améliorer ma façon de faire ».

Parfaitement adaptée aux contraintes naturelles de son territoire, la brebis solognote est, selon lui, « une des races ovines encore pures, totalement adaptée à notre biotope, qui valorise des sols pauvres.

Les brebis sont rustiques, capables de vivre tout l’année dehors, les pieds dans l’eau, d’agneler seules et de trouver une automédication dans l'ensemble des plantes qui poussent dans les landes et la forêt ».

Partageant son temps entre le métier d’agriculteur et celui de la gestion de paie à Paris, Dominique Bouvault s’investit dans la promotion du mouton de Sologne à travers l’association des éleveurs de moutons de race solognote qui a relancé le projet de création d’une Appellation d’origine protégée (AOP).

Réunissant une vingtaine d’éleveurs, le projet d’AOP Agneau de Sologne souhaite valoriser et promouvoir la viande de mouton de race solognote, produite en Sologne. « C’est un travail de longue haleine, initié il y a quelques années par Didier Crèche et le soutien de monsieur Pinguet, entre autres », raconte l’éleveur et actuel président du projet d’AOP.

« L’objectif de l’AOP est de faire reconnaitre cette race, sa qualité et sa particularité, détaille-t-il. C’est aussi une belle opportunité de mettre en avant le terroir de la Sologne et de privilégier le pâturage sur des prairies principalement naturelles pour garder le goût authentique ».

En lien avec l’Inao (Institut national de l’origine et de la qualité) et la chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher, un cahier des charges est en cours de rédaction et « si tout se passe bien », l’appellation devrait voir le jour d’ici 4 à 5 ans. « On est en phase de développement. On travaille actuellement sur la problématique d’abattoir hors zone et sur la création d’une ODG (Organisation de défense et de gestion) pour porter cette AOP », explique Dominique Bouvault.

En parallèle de ce projet, l’éleveur et quatre de ses confrères se sont alliés pour apporter la laine à l’atelier de filage Aux fils des toisons, situé à Cellettes. « C’est un bon moyen de valoriser cette laine unique en son genre, de couleur bise, lance-t-il. Celle de qualité sert à faire du fil, la moyenne au feutre et la moins bonne à la permaculture ».

Doriane Mantez

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages