L’agriculture rend des services

par Laurence Dupuis, mis à jour à 17:46
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L’agriculture rend des services

Gilles Durouchoux, le maire de Vincy-Manœuvre depuis mars 2014, nous livre ses premières impressions d'élu-agriculteur.

Issus du regroupement à l’époque Napoléonienne de deux villages, Vincy-Manœuvre est une petite commune rurale où l’agriculture reste la seule activité économique. « Ces entreprises emploient douze UTH dont neuf habitants de la commune. Ce sont des emplois locaux ne nécessitant pas de transport », aime à rappeler le maire, Gilles Durouchoux. Le reste des actifs travaille essentiellement sur l’est parisien — Marne-la-Vallée et l’aéroport de Roissy — d’où une hausse de la population (+75 habitants en dix ans) concommitante au développement économique de ce secteur.

Élu au sein du conseil municipal depuis les années 1980, Gilles Durouchoux achevait son troisième mandat de premier adjoint quant il est devenu maire suite aux dernières élections municipales en 2014. Son but : « arriver à faire le bon mix au sein du village entre les évolutions de la population et de leurs attentes et l’activité économique des entreprises ». Parmi ses onze conseillers municipaux, on trouve un autre exploitant agricole actif ainsi que l’épouse d’un retraité agricole.

« Même si j’essaie de faire la part des choses entre mon métier et mes responsabilités,  afin d’éviter tout conflit, nous devons être en amont des problèmes et à l’écoute des doléances. Et nous rendons aussi des services », note le premier édile. Et de citer par exemple les opérations de déneigement menées par les agriculteurs. Deux autres points nécessitent la vigilance : le salissement des routes, l’enlèvement des betteraves.

Dans le domaine foncier, une commission communale d’action foncière (CCAF), a été instaurée sous l’ancienne mandature. Elle a trois objectifs : réorganiser le territoire en rationnalisant le parcellaire autour de l’exploitation, créer des voies de dégagement au niveau des bourgs pour éviter que le matériel agricole ne le traverse et sauvegarder et améliorer la biodiversité. Un an après sa prise de fonction, il souligne une charge de travail plus lourde qu’il ne l’imaginait, surtout au niveau administratif.

En parallèle, la communauté de communes du Pays de l’Ourcq (CCPO), qui compte de nombreux représentants agricoles, a récupéré différentes prérogatives. « La CCPO permet de regrouper les moyens financiers, les forces et populations et de proposer des structures dignes de ce nom. Elle a une action intéressante sur l’activité économique et la création d’emplois locaux, bénéfique dans le cadre des temps et distances de transport », conclut Gilles Durouchoux.

Vincy-Manœuvre totalise 275 habitants (220 à Vincy et 50 à Manœuvre) pour 90 familles. Elle s'étend sur quatre cents hectares, elle fait partie de la Communauté de communes du Pays de l’Ourcq. On dénombre à Vincy-Manoeuvre  trois exploitations agricoles orientées vers les grandes cultures dont une ayant atelier arboricole et un point de vente de produits du terroir. La commune compte une classe gérée via un syndicat intercommunal de regroupement pédagogique avec Etrepilly et Trocy-en-Multien. Un projet de construction sur Vincy d’une nouvelle école est en cours.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages