L’ancien silo de Courpalay accueille la brasserie Rabourdin

par Laurence Dupuis, mis à jour à 13:36
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L’ancien silo de Courpalay accueille la brasserie Rabourdin

Datant de 1937, l’ancien silo de Courpalay vient de débuter une nouvelle vie : Hubert et Estelle Rabourdin y ont installé leur brasserie dont les portes sont ouvertes au public depuis début mars. Des mises aux normes trop importantes et une organisation des cellules qui n’était plus adaptée à la taille des exploitations agricoles d’aujourd’hui ont contraint la coopérative Valfrance à délaisser cet outil industriel après la récolte 2009.

Idéalement placée le long de l’axe Rozay-en-Brie Nangis et  disposant d’un parking, le site répondait aux besoins de la famille Rabourdin qui souhaitait développer son activité tout en restant sur leur commune d’origine. Les travaux débutent au printemps 2014 avec un objectif : conserver l’esprit industriel du lieu, son architecture étant typique des années 1930, notamment sa tour avec une verrière. En effet, ce site est le seul silo en France à être inscrit aux Monuments historiques et cela, depuis 1998.

Dans le même temps, les toitures nord comme sud sont recouvertes de panneaux photovoltaïques, soit 1 000 m² pour une puissance de 170 KW. « Il a fallu réparer la structure, refaire les buisseries, repeindre, changer la verrière… Tout a été remis en état et aux normes d’accessibilité », explique Hubert Rabourdin, qui souhaite développer l’accueil avec notamment des plages horaires d’ouverture plus importantes du mardi au samedi. L’accent sur les visites de groupe sera mis. Un libre accès à la cuverie et aux installations est laissé aux visiteurs pour l’instant. Ensuite, les étapes de la fabrication seront accessibles lors des visites et portes ouvertes et un système de découverte individuelle  sera instauré à l’aide de panneaux explicatifs.

« Quinze ans après le lancement de la première bière de Brie, la production est toujours issue de mon orge et cela reste une activité agricole », insiste Hubert Rabourdin, qui voit sa capacité de production augmenter — de 1 000 hl/an à 5 000 hl/an. Et de poursuivre : « La montée en puissance de la production se fera sur le long terme, mais nous n’aurons pas à changer les installations. Aujourd’hui, 20 à 25 % de la production sont commercialisés en direct. Ce pourcentage doit se maintenir malgré la hausse de la production. »

Depuis leur arrivée sur ce nouveau site, une clientèle nouvelle découvre ce produit du terroir dans l’air du temps, régulièrement récompensé comme en février dernier où la bière de brie a décroché deux médailles lors du concours général agricole au Salon de l'agriculture.

« C’est un très gros projet dont l’investissement doit être amorti sur quinze ans. Pour entreprendre il faut un peu de folie… », note l’agriculteur brasseur,  heureux de retrouver son cœur de métier — la production — après un an de travaux. La brasserie, qui emploie cinq salariés, participe les 25 et 26 avril au Printemps à la ferme, une belle occasion pour découvrir la bière de Brie et ce patrimoine magnifiquement rénové. Découvrez aussi la brasserie Rabourdin sur son site.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages