L’art du cake design par Sarah Marsias

par Laure Sauvage, mis à jour à 17:28
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
L’art du cake design par Sarah Marsias

Portrait Décoratrice de gâteaux à Marcilly-en-Gault (Loir-et-Cher), Sarah Marsias organise des ateliers de pâtisserie qui émerveillent petits et grands gourmands.

Passionnée de pâtisserie, Sarah Marsias s’est lancée depuis six mois dans le milieu professionnel du cake design. Au travers de son entreprise Key Wendy’s Cake, elle enseigne à décorer les gâteaux avec des ateliers adultes et enfants dans son laboratoire à Marcilly-en-Gault.

Depuis huit ans, cette maman au foyer qui adore concocter de succulents desserts,s’est prise de passion pour la décoration de pièces de plus en plus élaborées. « J’ai commencé à faire des gâteaux pour les anniversaires de mes enfants, se souvient-elle. J’en ai loupé des heures de sommeil pour réaliser le gâteau parfait pour le carnaval et autre fête, avec les outils à pâte à modeler de mes enfants car l’activité n’était pas répandue ! Et de fil en aiguille j’ai fait de ma passion mon métier ».

Fin mai, la dynamique Marcigaultaise s’est retrouvé sous les projecteurs, lors du Forum des entreprises à Selles-sur-Cher ,où elle a remporté le trophée Talent de l’entreprise. « Je m’y étais inscrite pour présenter mes toutes nouvelles activités professionnelles, précise-t-elle en montrant l’œuvre modelée en pâte à sucre du château qui accueillait l’événement. À ma grande surprise j’ai remporté le trophée et ce fut un grand boom dans le lancement de mon activité ».

Maitre dans l’art de faire de magnifiques et délicieux ouvrages pâtissiers, Sarah Marsias aime également transmettre son savoir lors d’ateliers destinés à l’apprentissage de la décoration des gâteaux. « J’ai appris sur le tas, c’est dans ma façon d’être, je fais donc des ateliers ludiques et pratiques, lance-t-elle. L’idée est que chaque participant reparte avec sa création du jour et son kit d’ustensiles de cuisine ».

Usant d’ingéniosité décorative pour agrémenter les gâteaux, la cake designeuse donne de nombreuses astuces pour reproduire et décliner à l’infini et selon sa propre créativité chez soi. « Je transmets le b.a.-ba pour manier la pâte à sucre, les moules, les outils. Les gens sont surpris de ce qu’ils arrivent à créer et sont fiers d’avoir réalisé un gâteau licorne, assure-t-elle. Et bien souvent les clients ont beau savoir qu’il est mangeable et même délicieux, ils ne le goûteront pas, pour le garder en souvenir ».

Châteaux, portrait de Léonard de Vinci, licorne, manèges… Sarah Marsias est capable de réaliser tous les rêves des petits et grands gourmands. « J’ai plaisir à faire plaisir. J’essaie de me rapprocher de la bonne pâtisserie française (fraisier, gâteau au chocolat aux éclats de cacahuètes, crème praliné...) et ne pas faire que de la grosse génoise, explique la décoratrice, qui travaille en lien avec la boulangerie-pâtisserie Contrepois de Romorantin. J’aime voir la bouille des gens lors que le gâteau fait son apparition. Leur visage s’illumine, ils ont des étoiles dans les yeux et retrouvent en enfance ».

Cette reine du cake design crée des pâtisseries féeriques qui demandent entre 3 et 14 heures de travail.  « Je suis pointilleuse, dans le détail pour façonner le souhait du client en une véritable œuvre d’art pâtissière. Car même si c’est quelque chose de joli, il faut qu’il soit mangeable et bon, rappelle-t-elle. Mes enfants se souviennent de chaque anniversaire grâce au gâteau qu’ils avaient bien évidement dessiné et commandé à l’avance ».

Autour du gâteau se trouve un véritable moment plaisir, que l’on partage lors d’une belle occasion, ce qui vient compenser son coût : entre 5 et 8 euros la petite part, en sachant que le plus petit gâteau débute à 10 parts. Baby shower, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille ou simplement soirée entre amis, un gâteau ou un atelier sera toujours une belle attention et une vraie réussite.

Doriane Mantez

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages