Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Laura Semeria s’installe en France pour la vigne et le vin

par Estelle Bescond, mis à jour à 15:43
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Laura Semeria s’installe en France pour la vigne et le vin

À 38 ans, Laura Semeria a quitté l’Italie pour s’installer en France et développer une exploitation viticole à Cheverny, en Loir-et-Cher.

Imperia. C’est dans cette ville du nord-ouest de l’Italie, en Ligurie, que Laura Semeria est née. Après des études en agroalimentaire et une carrière en tant qu’ingénieure, cette femme de 47 ans cherchait avec son mari Dominique à poser ses valises.

« J’ai beaucoup voyagé pour le travail entre Milan, la Suisse — où j’ai rencontré mon compagnon — et Venise », explique Laura. À l’aube des quarante ans et avec l’arrivée d’un deuxième bébé, il était temps pour le couple de prendre racine.

Le choix s’est porté sur Cheverny, commune de Loir-et-Cher réputée pour son château qui a inspiré Hergé pour la création de Moulinsart dans la bande dessinée Tintin. « Nous cherchions un lieu qui correspondait à certains critères. Nous avons d’abord regardé en Italie sans succès. Comme Dominique est français, nous nous sommes tournés vers ce pays. »

Les critères, cependant, sont précis : un cédant d’exploitation présent, une équipe en place, une région touristique et des terres à des prix abordables. Car Laura Semeria n’a pas quitté son pays natal sans avoir une idée en tête. « Dans le cadre de mon métier, j’allais souvent en restaurant pour vendre des produits. Je goûtais et, étant une personne curieuse, je me suis intéressée au vin. »

C’est donc un peu par hasard qu’à vingt-quatre ans, l’Italienne a fait la rencontre de ce produit cher aux Français, puis a décidé de suivre une formation en sommellerie en 1994. Quelques années plus tard, le changement de vie était tout trouvé : l’ingénieure allait se consacrer à la vigne et au vin. « Dans ce métier, j’aime le contact avec la nature et voir le fruit de mon travail dans un produit fini qui a pour vocation de faire plaisir. »

Après avoir dégoté sur Internet le Domaine de Montcy à Cheverny, la petite famille a déménagé, en 2007, sur les seize hectares de l’exploitation en agriculture conventionnelle. « Les anciens propriétaires m’ont beaucoup aidée et sont restés avec moi pendant deux ans. »

Laura Semeria savait ce qu’elle voulait : créer des vins bio et développer l’œnotourisme — une activité plus répandue en Italie qu’en France.

Aujourd’hui, le Domaine de Montcy s’étend sur vingt-et-un hectares en bio, sous les appellations Cheverny, Cour-Cheverny et en crémant de Loire, accueille les touristes dans des hébergements insolites, propose des prestations pour les entreprises, confectionne des confitures…

En huit ans, cette mère de famille a su modeler le domaine à son image et s’imposer comme une viticultrice impliquée et passionnée. Comme une viticultrice du cru...

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages