Le comice agricole a tenu ses promesses à Senonches

par Hervé Colin, mis à jour à 15:22
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Le comice agricole a tenu ses promesses à Senonches

Le comice agricole Perche et Dunois s'est installé cette année à Senonches, le week-end dernier. Et le public est venu en nombre, surtout le dimanche, constater l'excellence de l'élevage eurélien.

C'est finalement aux abords d'un étang rue des Tourbières à Senonches que le comice agricole Perche et Dunois a installé ses quartiers les 16 et 17 juin, l'emplacement initialement prévu s'étant révélé trop humide. Des changements de dernière minute qui ont donné du fil à retordre aux organisateurs.

Mais cette édition a plutôt été une réussite et a vu le public venir en nombre, particulièrement le dimanche, le soleil étant revenu.

Et le contraire eut été dommage tant les éleveurs se plient en quatre pour faire de ce rendez-vous annuel une belle fête.

Comme chaque année, les officiels ont pris le temps de faire le tour de tous les stands sous la houlette du président du comice, Jean-Claude David.

Cette tournée a débuté devant une démonstration de chiens de troupeau, s'est pousuivie par la visite de l'espace aux couleurs de la ville, puis des stands des différentes organisations professionnelles, ceux des producteurs locaux et s'est achevée autour des machines agricoles amenées par des entreprises de travaux agricoles et des concessionnaires.

Juste avant, les éleveurs de chevaux présents ont été récompensés comme il se doit.

Puis, la cohorte a rejoint le ring où les concours d'animaux se déroulent, essentiellement le samedi, pour la remise des récompenses diverses et les discours de circonstance.

Profitant de la proximité des élus, l'éleveur François Guéret leur a fait savoir que la situation de l'élevage n'allait pas en s'arrangeant, surtout avec la signature des accords de libre-échange. « On ne peut pas échanger de la viande avec des voitures ou de l'huile, ces accords, c'est dramatique pour nous », a-t-il lancé. 

Dans leurs discours, les élus ont rappelé leur attachement au monde agricole et rural, le député Olivier Marleix soulignant l'opportunité du classement du Perche en Zone défavorisée simple (ZDS) : « Éric Thirouin a fait ce qu'il fallait pour mobiliser tout le monde sur ce sujet ».

De son côté, le maire de Senonches, Xavier Nicolas, a relevé la passion qui anime les professionnels agricoles. « Mais quand on regarde les chiffres on s'aperçoit qu'il n'y a pas de récompense pour les investissements et le travail réalisé. Il faut mettre de l'intelligence dans le système pour que ces beaux métiers puissent perdurer », a-t-il conclu.

Dans son discours, le président de la chambre d'Agriculture a fait état de la baisse du nombre d'éleveurs dans le département, singulière l'an passé, a parlé du problème de maillage vétérinaire et a demandé aux éleveurs de répondre à l'enquête lancée sur le sujet.

Il s'est réjoui enfin du classement du Perche en ZDS : « Vous pourrez avoir accès à des aides de six à huit mille euros par an et il y aura plusieurs dizaines de milliers d'euros pour les installations. J'espère que ce coup de pouce de l'Europe redonne de l'espoir à ce secteur ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages