Le Paris insolite d’Élodie Berta

par Laure Sauvage, mis à jour à 19:22
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Le Paris insolite d’Élodie Berta

Loin des hordes de touristes, Élodie Berta, guide-conférencière, vous fait découvrir un Paris plus confidentiel et plein de charme. Pour cette dénicheuse de bonnes adresses, la ville lumière s’appréhende autrement.

Enfant, Élodie Berta rêvait de la capitale. Qu’à cela ne tienne, la ville lumière sera son domaine, le tourisme son métier, la découverte de Paris sa passion.

À 46 ans, elle est aujourd’hui guide-­conférencière et s’attache à transmettre avec enthousiasme tout ce qu’elle connaît de la ville. « J’ai toujours eu soif de partager des bons plans  », souligne cette Parisienne d’adoption. Très encadré, son métier nécessite aussi plusieurs compétences acquises au fil des ans.

En 1997, à 23 ans, bardée d’un master en ingénierie du tourisme, elle quitte Avignon pour poser ses valises à Paris. Trilingue — français, anglais et italien — elle devient rapidement agent d’accueil à l’Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP). « Un lieu privilégié pour renseigner les touristes et distiller de judicieux conseils », souligne-t-elle.

Mais c’est au détour d’une conversation avec d’autres professionnels, il y a neuf ans, qu’elle entend parler de l’examen au titre de guide-conférencier.

Elle se lance, obtient le diplôme puis la carte qui justifie sa compétence. Installée en indépendante, elle passe depuis ses week-ends à battre le pavé, accompagnant tous les types de public. Une seconde activité tandis qu’elle exerce toujours à l’OTCP en tant que responsable de développement du tourisme de loisirs et du tourisme d’affaires.

Un groupe de touristes américains n’est pas intéressé par les mêmes informations qu’une classe de CM2 ou un couple de seniors français.

« Les Américains sont désireux de tout savoir sur ''l’art de vivre à la française'' (marchés alimentaires, cafés cultes, etc.), les élèves viennent découvrir les musées et monuments incontournables, tandis que les seniors recherchent des lieux plus cachés (ateliers d’artistes, rues Art déco, etc.) et des visites de quartiers à l’ambiance très parisienne », explique-t-elle. Le parcours est donc fonction des attentes.

Les visites lui demandent une certaine préparation. Toujours à l’affût des nouveautés, elle entend faire de chaque visite un souvenir mémorable et pimente ses déplacements d’anecdotes.

« Mais c’est avant tout un échange avec énormément d’interactions, souligne-t-elle. Certains visiteurs ont des connaissances très pointues sur les lieux étudiés et les font partager ». Ce sont des moments très animés : « Bon nombre d'entre eux me suivent ensuite sur ­Twitter (@Paris_by_Elodie, NDLR) ».

De ces rencontres, Élodie Berta tire quelques anecdotes : « Les Américains sont friands de savoir comment se passent les grèves à Paris, les longues périodes de vacances. Ils s’inquiètent aussi de Notre-Dame, et me font part de leurs états d’âme sur Trump ».

Les Français, plus réservés, sont davantage intéressés par les bonnes adresses de restaurants et les derniers lieux à la mode.

Laurence Augereau

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages