Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Légumes : un hiver doux et un printemps qui se fait attendre

par Estelle Bescond, mis à jour à 19:48
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Légumes : un hiver doux et un printemps qui se fait attendre

Le 28 avril, sur l'exploitation d'un agriculteur, la chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher a organisé une conférence de presse sur le bilan de la campagne du poireau et sur celle à venir pour les asperges et les fraises.

2015-2016 a été une saison correcte pour le poireau. La météo hivernale a permis une pousse continuelle et aucun accident climatique ni sanitaire n’est à déplorer.

Pour Stéphane Chauvin, qui accueillait sur son exploitation de Courmemin une conférence de presse organisée par la chambre d’Agriculture le 28 avril, la saison a démarré plus tôt qu’à l’habitude : « Il y avait peu d’offre donc un fort besoin et des prix intéressants. J’ai démarré début octobre avec quinze jours d’avance. »

Son rendement au champ s’élève à 40 t/ha en moyenne et celui à l’épluchage tourne autour de 140 kg/ha/personne : « C’est assez exceptionnel. Nous avions de beaux poireaux donc il n’y avait pas beaucoup de retouche à faire à la sortie de la machine. »

Les volumes produits dans le département n’avaient pas été atteints depuis les six dernières campagnes et, malgré la douceur de l’hiver, tous ont été écoulés.

Le seul bémol de cette campagne est la chute des prix au mois de février.

« Nous sortons de deux années mauvaises donc il faut rester prudents », rappelle Christophe Fleurance, conseiller à la chambre d’Agriculture.

La saison 2016 ne s’annonce pas aussi propice pour les asperges vertes et blanches.

Le manque de froid cet hiver impacte le potentiel de production, les trois derniers printemps frais et humides accélèrent le vieillissement des plantations et le manque d’ensoleillement de ce printemps fait de 2016 une année très tardive : la production a plus de quinze jours de retard irrattrapable puisque la période de production se termine au 15 juin.

« Les agriculteurs glanent des asperges le long des rangs alors qu’ils devraient être en pleine production », souligne le conseiller.

Philippe Noyau, président de la chambre d’Agriculture et producteur d’asperges, estime la perte à une tonne par hectare. Seules les productions sous tunnel approvisionnent déjà les marchés.

Pour la fraise, le constat est plus positif : « On retrouve une année normale avec un début de la cueillette le 20 avril et une pleine production prévue autour du 10 mai », explique Jean-Marie Guichardon, conseiller à la chambre d’Agriculture.

Les besoins en froid ont à peine été satisfaits cet hiver mais le potentiel de production est présent au niveau des plantations : le soleil est attendu avec impatience. « Le rendement n’est pas atteint tant que la récolte n’a pas été faite. »

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages